Le livre numérique ne suffit pas encore

Clément Solym - 22.06.2011

Edition - Economie - ebook - libraire - livre


Sur son quatrième trimestre, les pertes sont sévères, annonce le libraire Barnes & Noble. Les investissements dans la dimension numérique limitent peut-être la casse, mais ne suffisent pas encore à sauver les meubles.

Avec un chiffre d'affaires en augmentation de 4 %, à 1,37 milliard $, la chaîne de librairies accuse tout de même le coup d'une perte de 59,4 millions $.


Les ventes de papier sont en chute, c'est une évidence, mais pour l'heure, les revenus liés au numérique, que ce soit les ventes des lecteurs ebook, ou les ebooks eux-mêmes, ne suffisent pas à compenser. Pour autant, explique le libraire dans son communiqué, le Nook est le seul moteur de croissance sur le long terme.

Dans les magasins, on constate une baisse de 2,9 %, avec évidemment, un impact de la banqueroute de Borders et la fermeture des 200 boutiques.