medias

Le Manoir des livres de Butor, nouveau lieu de référence du livre d’artiste

Camille Cado - 07.03.2020

Edition - Bibliothèques - Le Manoir des livres - maison Michel Butor - patrimoine livre artiste


Décédé en 2016, l’écrivain Michel Butor aura vécu près de 30 ans à Lucinges, en Haute-Savoie. La communauté d’agglomération Annemasse Agglo, qui a racheté la maison de l’auteur en 2017 – en cours d'aménagement pour devenir un lieu de résidence. Mais il a aussi été décidé de créer un espace de conservation et d’exposition dédié aux livres d’artiste. Le Manoir des livres — nom donné par Michel Butor lui-même avant sa disparition — a ouvert ses portes depuis le 1er février 2020. 

Le Manoir des livres, crédit Kaptura


Trois lieux cohabitent autour de Butor : la Maison de l’auteur, effectivement racheté en 2017 par l’Agglomération d’Annemasse. Elle sera destinée à l’accueil en résidence d’artiste. Il sera également possible de visiter le bureau de Michel Butor, laissé en l’état. Un deuxième lieu, distinct, est le Manoir des Livres, bibliothèque patrimoniale avec fonctionnement muséal. Situé dans une ancienne maison forte qui a été achetée par la commune de Lucinges en 2008, qui en assuré les travaux, tandis qu’Annemasse Agglo en assure à présent la gestion, c'est lui qui accueille les expositions. Le troisième lieu est en effet la bibliothèque de prêt public.
 
Pour mener à bien ce projet culturel, il aura fallu près de deux ans de travaux, conduits par l’architecte du patrimoine Guy Desgrandchamps. Chargé de conserver et valoriser le patrimoine de Michel Butor, le Manoir des livres est une bibliothèque patrimoniale dédiée à la mise en valeur des livres d’artistes.

Chaque année, le lieu accueillera 3 expositions temporaires, l’une d’entre elles étant dédiée à la mise en valeur des collections, qui comptent plus de 1200 livres d’artiste en 2019, tandis que les autres mettront en avant un artiste, un poète, ou un éditeur, œuvrant dans le domaine du livre d’artiste.

Une programmation régulière d’ateliers, de projections, de lectures, de conférences et de rencontres avec des artistes ou des professionnels sera également proposée. 

Cet espace de conservation et d’exposition de 300 m2 dédiés aux livres d’artistes prend place au sein de l’archipel Butor, composé également d’une bibliothèque de lecture publique et de la maison de l’écrivain, futur espace de résidence d’artiste dont l’ouverture est prévue pour l’été 2020. 
 

100 livres d’artistes avec Michel Butor


À l’occasion de l’ouverture des lieux, plus d’une centaine de livres d’artiste sont présentés : poèmes manuscrits à l’encre noire ou typographiée au plomb, livres en forme d’accordéon (leporellos) ou bien rouleaux, exemplaires uniques ou à faibles tirages. 

« Les objets hybrides, à mi-chemin entre le livre et l’œuvre d’art, vous étonneront par leur richesse et leur diversité » affirme le communiqué. Face et avec Michel Butor, on découvre donc de nombreux artistes.

L’ensemble exposé fait partie d’une donation réalisée par les ayants droit de l’écrivain et a été créé par le poète entre 1968 et 2016, en dialogue avec plus de 90 artistes différents dont Mylène Besson, Martine Jaquemet, Jacques Hérold, Joël Leick, Maxime Godard, Bertrand Dorny et Grégory Masurovsky, pour ne citer qu’eux. 

En plus de ces nombreux ouvrages, une exposition temporaire autour de Michel Butor et Miquel Barceló sera également présentée. Du 1er février au 7 juin 2020, il vous sera possible de découvrir Une Nuit sur le Mont Chauve, un livre-objet dans lequel les poèmes de l’auteur répondent aux peintures originales à l’eau de Javel et au gesso de l’artiste sur papier canson noir. Dès juin, une seconde exposition autour de l’Artiste Anne Slacik, sera proposée – un rythme de trois expos annuelles est prévu.
    
La danse macabre se déroule sur 28 mètres de long. La réaction de l’eau de Javel sur le papier produit un résultat imprévisible rendant chacun des 99 exemplaires unique.
 

Une nuit sur le mont chauve, fabrication à l'atelier d'Offard, 2012-13, crédit Offard
 

L’Atelier d’Offard, à Paris, est parvenu à transposer la technique de l’artiste à l’impression traditionnelle à la planche, une première dans l’histoire du livre. Cet ensemble visible dans les dernières salles de l’exposition est également enrichi par un prêt de Miquel Barceló.
 
Pour plus d’informations, c’est à cette adresse.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.