Le Mans : la librairie indépendante L'Intrépide en sursis

Antoine Oury - 14.11.2018

Edition - Librairies - librairie comics le mans - librairie intrepide le mans - librairie le mans crowdfunding


Au Mans, la librairie L'Intrépide, ouverte il y a trois ans par Bertrand Lacroix, propose une offre spécialisée en comics, mangas, ouvrages et produits dérivés consacrés à la pop culture. Le libraire ouvre aujourd'hui une collecte participative pour sauver son établissement, placé en redressement judiciaire.


À l'intérieur de la librairie L'Intrépide (via Facebook)
 
 

L'échéance est courte pour la librairie L'Intrépide, et Bertrand Lacroix en est plus que conscient : « Les prochaines décisions tomberont juste avant Noël, mais le but pour moi est de faire les fêtes de fin d'année, pour prouver aux juges de la commission que je peux mener ma barque », souligne-t-il. Le 4 décembre prochain, une première décision sera rendue, avec pour résultat la fermeture de la librairie ou, au contraire, une prolongation du redressement d'un à trois mois supplémentaires.

 

Reste désormais au libraire à prouver que sa boutique est viable : « J'ai fait un très bon mois d'octobre », assure le libraire, « celui de novembre est plus compliqué, car il faut désormais que je constitue mon stock pour les fêtes de fin d'année ». Une période cruciale pour les commerces, et encore plus pour les librairies : Bertrand Lacroix fait appel aux dons, sur Leetchi, pour pouvoir constituer une offre digne de ce nom avant Noël et payer quelques factures.

 

L'Intrépide, librairie indépendante qui fait face à d'autres établissements plus importants au Mans (Doucet, Bulle !, un Cultura en périphérie) réalise « un chiffre d'affaires correct », selon son propriétaire. À partir du mois d'avril 2018, et malgré un bon Noël précédent, les montants dus s'accumulent et la marge n'est pas suffisante pour compenser les achats et les factures associées. 

 

« Ce sont des erreurs administratives qui ont joué en ma défaveur : j'ai choisi de payer mes fournisseurs plutôt que ma propriétaire, alors que j'aurais pu négocier avec les premiers. » L'avis d'expulsion ne tarde pas, et le redressement judiciaire devient le seul moyen de bloquer la procédure, que Bertrand Lacroix ne conteste pas, par ailleurs, même s'il en déplore la rigidité.
 

10.000 € à réunir

 

Le libraire espère réunir, dans l'idéal, un montant de 10.000 € via sa cagnotte, et ainsi prouver, avec les fêtes de fin d'année, que sa boutique est viable. Depuis la mise en redressement judiciaire, le chiffre d'affaires a légèrement baissé en raison de l'absence de certaines nouveautés, mais Bertrand Lacroix reste confiant.

 


« Cet épisode difficile m'a permis d'apprendre, aussi : je suis désormais plus prudent dans mes commandes. L'indépendance reste parfois compliquée, au quotidien, et d'un point de vue financier. Mais je connaissais la clientèle du Mans, je savais qui allait me suivre. » En trois années d'ouverture, il a noué des contacts avec des auteurs, organisé des ateliers et des rencontres et participé à différents salons.

 

Dans l'hypothèse où le redressement judiciaire ne serait pas fructueux, annonce le libraire, « mon capital reste ouvert à un éventuel investisseur ».

La cagnotte au bénéfice de L'Intrépide est à retrouver sur Leetchi.




Commentaires
C’est aussi le combat pour la vie culturelle et commerciale des centre-villes

Les attitudes sont en train de changer, d’evoluer vers le raisonné et l raisonnable

Tenir et espérer
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.