L'industrie de l'édition numérique chinoise représente 50 milliards € en 2014

Clémence Chouvelon - 16.07.2015

Edition - International - Chine - ebooks - édition numérique


Le marché de l'ebook est en pleine croissance en Chine, et ce médium est devenu le principal support de lecture dans le pays. Le chiffre d'affaires de l'ebook a en effet augmenté de 24,5 millions $ (22 millions €) à plus de 724,6 millions $ (666,7 millions €), en l'espace de 8 ans. Annuellement, et depuis 2012, le chiffre d'affaires de ce marché augmente de 20,5 %. 

 

Afterimage

(Julien GONG Min CC BY 2.0)

 

Les recettes apportées par les magazines numériques ont également connu une croissance très importante depuis 2006, passant de 80,5 millions $ (74 millions €) à 230 millions $ (212 millions €), explique Wei Yushan, le porte-parole de la CAPP (Académie de la Presse et de l'Édition chinoise), à l'agence de presse officielle de la République populaire de Chine, Xinhua. L'ensemble de l'industrie de l'édition numérique chinoise a rapporté plus de 54,5 milliards $ (50 milliards €) en 2014.

 

La consultation de médias numériques a dépassé celle de médias papier en Chine : 58,1 % des adultes chinois ont basculé sur la lecture numérique, en 2014, soit 8 % de mieux que l'année passée. Dans le même temps, 58 % lisent des ebooks, en hausse de 0,2 %. Plus de la moitié des lecteurs adeptes de lecture numérique le font sur mobile. La population connectée de Chine était en 2014 de plus de 649 millions de personnes, et 557 millions naviguaient sur Internet grâce à leur smartphone ou autre tablette.

 

Sun Soushan, chef adjoint de l'Administration d'État de la Presse, de l'Édition, de la Radio, du Cinéma et de la Télévision, explique ces chiffres par la politique chinoise en matière d'Internet, des innovations technologiques et les logiques de marché. Le premier ministre chinois Li Keqiang a présenté, en mars dernier, un plan national Internet Plus, et le gouvernement va continuer de promouvoir la lecture, attirant une plus large part de la population, qui continuera probablement de booster l'industrie dans les années à venir.