Le marché du livre irlandais dépasse celui de Chine

Clément Solym - 07.03.2008

Edition - Economie - Irlande - Chine - marché


Alors qu'un récent rapport montrait à quel point le livre en Chine se portait bien, d'autres retours de la conférence qui se tenait à Galway, en Irlande donc, durant la Booksellers Association Irish Branch Conference apportent des chiffres qui satisfont pleinement les professionnels. Un essor qui se confirme donc.

La Chine fait moins en valeur

Selon Ann Betts, directrice commerciale chez Nielsen Book a annoncé des scores de progression de consommation pour le marché de 16,7 % en 2007 et de 16,5 % en volume. Selon elle, bien que le marché chinois ait une plus grosse consommation, la force de l'euro signifie que l'Irlande fait mieux en valeur.

D'ailleurs, on note quelques petites augmentations du prix du livre, de 0,03 cents en moyenne entre 2006 et 2007 (de 12,57 € à 12,60). Les secteurs privilégiés sont la littérature jeunesse, avec 37,5 % de mieux, mais retombe à 27 % si l'on enlève Harry Potter de ce compte. Internet aurait également grossi deux fois plus vite que le secteur du supermarché.

De l'importance d'être constant

Nic Bottomley de Mr B’s Emporium of Reading Delights a également pris la parole, au sujet du net et des boutiques en ligne. Selon lui, elles doivent refléter et assurer la promotion du magasin, devenir leur extension (en matière de conseil, par exemple) et ensuite vendre des livres. Dans cet ordre, à respecter scrupuleusement.

Enfin, Tom Dixon du Old Hall Bookshop situé à Brackley a insisté sur l'importance de la communauté, pour les libraires, mettant en avant sa propre expérience dans le domaine. Ce dernier cherche à établir un lien fort entre les différents acteurs du marché, des vendeurs aux acheteurs, leur donnant ainsi la parole.

Pour la France, le marché avait également montré de forts signes de croissance pour l'année 2007, malgré une augmentation du prix des livres supérieure.