Le marché français du livre porté par le secteur jeunesse

Clément Solym - 27.11.2012

Edition - Economie - Marché du livre - France - Etude GFK


En attendant l'ouverture des portes, ce mercredi 28 novembre, du Salon du livre et de la presse pour la jeunesse de Montreuil (Seine-Saint-Denis), le groupe GFK a publié une étude sur le segment des publications pour enfants. Tandis que le marché du livre papier connaît actuellement une baisse des ventes globales, le secteur a quant à lui affiché cette année une progression de 2,5 % en valeur. Un excellent bilan pour les ouvrages dédiés aux plus jeunes, et qui mouche les autres branches de l'édition dont aucune n'a connu la croissance en 2012.

 

 

 

 

Le secteur reste le troisième plus important de l'édition française, juste derrière la littérature générale et l'univers BD/Mangas. Ciblant les tout-petits et jusqu'aux adolescents, le livre jeunesse se distingue par sa richesse éditoriale. Le segment rassemble des romans, des ouvrages d'éveil ou de coloriage, sans oublier les documentaires, les livres CD et autres albums...

 

Sur la période des 9 premiers mois de l'année 2012, le livre jeunesse est la seule branche de l'industrie de l'édition à afficher un taux de croissance de 2,5 % tandis que le reste du marché a subi une atrophie de 2,7 %.

 

Le chiffre d'affaires du livre jeunesse a été décomposé en plusieurs catégories. Ainsi, la lecture en représente 36 %, les albums 22 %, les documentaires 12 %, les livres d'éveil 11 %, le coloriage et les jeux 10 %, les activités pratiques et agendas 6 % et enfin les CD comptines 3 %.

 

Le directeur des marchés entertainment de GFK, Laurent Donzel, a commenté : « En 2012, c'est principalement la lecture qui tire le marché vers le haut avec une croissance du chiffre d'affaires de 5%. C'est même 21% pour les romans pour adolescents portés par les très gros succès des 3 tomes d'Hunger Games chez Pocket Jeunesse (530 00 ex. cumulés) et du 4ème volume de la série Eragon (244 000 ex. chez Bayard). »

 

Sachant que le mois de décembre, en raison des fêtes de fin d'année, représente en général 25 % des ventes annuelles, il reste à savoir si cette tendance sera confirmée ou non.

 

Ci-dessous, les top 10 des ventes pour ce qui concerne les albums jeunesse et les romans pour adolescents :