Le mariage du Prince William devrait relancer l'industrie du livre anglo-saxonne

Clément Solym - 19.11.2010

Edition - Société - Kate - librairies - marché


 William de Galles et fils de Charles, prince de Galles, a annoncé le 16 novembre dernier ses fiançailles, et son mariage prochain avec Kate Middleton. Les Anglais spéculent déjà sur les retombées économiques d'un tel événement.

Le mariage est prévu pour l'année 2011. Si l'on en croit Rachel Russel, directrice de la section livre chez W.H Smith, « ce sera plus important qu'un événement comme la Coupe du Monde» pour l'industrie du livre anglo-saxonne. Selon elle, « les événements royaux stimulent toujours le marché. Les consommateurs vont vouloir posséder des livres ayant trait au mariage princier ».


Même son de cloche chez Waterstone. Jon Howells : « C'est charmant d'avoir une gentille petite histoire comme celle-ci... cela va forcément se ressentir au niveau des ventes, c'est le mariage le plus important après Charles et Diana ».

Pourtant, certains tentent de relativiser. Pour Louise Chipps, acheteuse pour Sainsbury, l'impact qu'aura le mariage n'est pas prouvé. La faute à tout le tapage fait par la presse anglaise, particulièrement les tabloïds, qui risquent de prendre une part importante sur ce marché. « Sans une étude récente, je ne suis pas sure de la taille de marché nous allons viser, et ce pour les mêmes raisons" déclare-t-elle.

Anova et HarperCollins, ainsi que le Sun, seront les premiers à publier leurs titres au sujet du couple, le 26 novembre. Une biographie de Kate Middleton verra le jour le 25 chez Mainstream. Pour Phil Edwards, manager des achats chez Gardners, le mariage amènera une hausse du tourisme, et donc plus de passage dans les librairies.


Crédit Photo