Espagne : l'ebook toujours en phase de décollage, selon Planeta

Clément Solym - 09.07.2015

Edition - International - Big Data - groupe Planeta - livres numériques


José Creuheras, nouveau président du groupe d’édition espagnol, Planeta, et d’Atresmedia, accueille 15.000 auteurs dans son giron. Et depuis 20 années qu’il travaille pour le groupe, les choses ont changé, largement. La société, qui réalise 2,9 milliards € de chiffre d’affaires, avec des filiales dans 25 pays, a dû se confronter aux ventes numériques, comme tout un chacun. 

 

Grupo Planeta

Raúl Hernández González, CC BY 2.0

 

 

Le monde des banques a dû se modifier, et l’édition n’a pas coupé aux évolutions. « La vente de livres numériques en Espagne est toujours en phase de décollage », assure-t-il, à l’occasion d’une rencontre avec la presse. Les habitudes sont longues à se modifier, et la génération internet, qui aborde la culture avec des notions différentes de coûts, devra pourtant s’y faire : le groupe ne laissera pas croire que tout peut être gratuit sur le net. 

 

Les facteurs clefs de l’édition numérique ne changent pourtant pas. Or, le groupe doit se battre avec ces notions contemporaines de gratuités : « Aujourd’hui, il semble que tout sur internet doive être gratuit. Avant, on envisageait la valeur d’un livre physique. Désormais, il est bien plus difficile de la percevoir, dans l’économie numérique. Cela demande beaucoup de comprendre que le contenu a une valeur économique. »

 

Mais le groupe ne désespère pas : avec 3600 livres chaque année, la numérisation du fonds et la vente simultanée des œuvres, en papier et numérique représentent des enjeux d’avenir. De même que les applications, et la création de livres interactifs, disposant de contenus multimédia, qui sont autant de pistes à explorer.

 

L’autre enjeu, c’est celui du marketing numérique, pour l’édition, et l’intégration des Big Data. Pour un éditeur, l’analyse des canaux de vente et des comportements, qui prendra en compte les données pour s’adapter au lecteur sont devenues des choses essentielles.

 

Après cinq années difficiles, le rapport sur le secteur de l’édition en Espagne a montré une croissance de 0,6 %, à 2,195 milliards €. Et une croissance de l’édition numérique qui se confirme – 110 millions €, bien que 46 millions soient dépensés pour le droit et l’économie. 

 

En matière de littérature, le grand patron de Planeta ne se fait pourtant pas d’illusions : ce qui se vend le plus, dans les livres numériques, ce sont les textes de littérature sentimentale érotique. « Voilà ce qui est le plus commercialisé sur internet aujourd’hui », assène Creuheras. 

 

Pourtant, le modèle économique du livre papier, s’il est fragilisé depuis des années, reste encore la principale source de revenus. L’ebook aura encore bien des preuves à faire. (via Gestion)


Pour approfondir

Editeur :
Genre : sciences...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782875250841

Art, écriture, engagement ; s'engager pour l'Espagne républicaine

de Pineira-Tresmontant, Carmen; Fergombe, Amos

"L'ouvrage réunit des contributions consacrées à l'engagement de ceux quiformèrent les Brigades Internationales et servirent la République espagnole depuis l'automne 1936 en participant à la défense de Madrid jusqu'à novembre 1938, peu avant la chute de Barcelone. Un regard sur l'engagement devait être d'abord une écoute et aussi une capacité à approcher différentes facettes trop souvent oubliées, à appréhender d'une autre manière les paroles et les actions de ces volontaires généreux..."

J'achète ce livre grand format à 23 €