Le Missel de Beneventano du XIIe siècle retourne en Italie

Clément Solym - 16.09.2010

Edition - Société - missel - beneventano - angleterre


Dérobé durant la Seconde Guerre mondiale, le Missel de Beneventano, manuscrit enluminé aurait été volé à la cathédrale italienne durant les bombardements alliés de 1943 sur le pays.

Mais il n'est jamais trop tard pour bien faire : le gouvernement britannique vient de décidé que l'ouvrage, acheté aux enchères en 1947 par le British Museum et transféré à la British Library en 1973 serait rendu à l'Italie.

Le voyage du livre n'aura pas été de tout repos. Selon l'histoire, c'est un soldat anglais qui l'aurait acheté à Naples - à 50 km au sud de Bénévent, sa ville d'origine - dans un magasin d'occasion, en 1944. Seulement, en vertu de la législation anglaise, qui reconnaît aux objets volés durant la Seconde Guerre mondiale leur existence légale, le Missel repartira donc pour sa cathédrale.

Approuvée en 2009, l'Holocaust (Return of Cultural Objects) Act a pour mission d'empêcher les musées et collections publiques de conserver de type de biens dérobés, pour les rendre à leurs possesseurs. Voilà cinq ans, un groupe d'experts s'était justement prononcé en faveur du retour de ce texte.

Depuis 1947 que l'Angleterre en profite, il était temps, estime Ed Vaizey, ministre de la Culture, qu'il retourne là d'où il vient.

Datant du XIIe siècle, le missel contient 290 pages. La bibliothèque de Bénévent ayant longtemps cru qu'il avait été détruit suite aux bombardements n'avait formulé sa demande de retour qu'en 1978, puis une seconde fois, en 2000.



Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.