Le modèle d'agence fait craquer Amazon, le marchand cède

Clément Solym - 06.02.2010

Edition - Economie - modèle - agence - craquer


Ça y est : Amazon a définitivement capitulé, et vient de remettre en vente les livres de l'éditeur MacMillan, après sept jours de suppression et de bataille médiatique. Durant ce conflit ouvert, le cybermarchand avait tout simplement cessé de mettre en vente les nouveautés de l'éditeur, que ce soit en version papier ou numérique, ne permettant que l'achat de livres d'occasion.

La victoire du modèle d'agence

Le modèle d'agence, prôné par MacMillan l'emporte donc, avec des tarifs de vente pour les ebooks qui seront compris entre 12,99 $ et 14,99 $. Une situation qui préfigure celle qui sera mise en place via l'iPad, en mars prochain, et que les maisons américaines entendent généraliser aux autres sites marchands.

On notera tout de même avec intérêt que l'ensemble des libraires étatsuniens n'aura fait que suivre la démarche d'Amazon, durant ces derniers mois, en calquant la vente de livres numériques sur le modèle de la firme de Seattle. Et hop!, il suffit qu'Apple débarque comme un chien dans un jeu de quilles pour que soudain les maisons se révoltent et organisent un passage en force musclé. On mesure à l'aune de cette petite histoire l'influence que des Barnes & Noble ou des Borders peuvent finalement avoir sur le net, devant un monstre comme Apple.

Le modèle d'agence sera donc la norme - pas besoin de fixer de prix unique du livre numérique aux États-Unis, le marché se régule de lui-même, et même Hachette avait hier fait savoir qu'il se calquerait désormais sur cette proposition pour fixer le prix d'achat de ses ebooks.

Tout est reviendu à la normale ?


Il semble bien, oui. Si l'on peut s'amuser à effectuer quelques recherches sur des auteurs comme Janet Evanovich, Andrew Young ou Hilary Mantel, on s'apercevra bien vite que la situation est donc réglée. Cependant, certains ouvrages comme The politicians, de Andrew n'existe toujours pas, à l'heure où nous écrivons, en version numérique. Mais dans aucune boutique en ligne : l'éditeur ne l'a tout simplement pas encore proposé (pour répondre au lecteur qui pensait avoir trouvé une faille dans ce retour à la normale).