Wylie Agency : une filiale dédiée à l'Espagne et l'Amérique latine

Cécile Mazin - 18.08.2015

Edition - International - agents littéraires - Wylie Agency - monde écrivains agents


Depuis l’an dernier, l’agent littéraire Andrew Wylie a mis un pied dans le monde hispanophone. En s’associant avec l’agence de Carmen Balcells, celui que l’édition a baptisé Le Chacal signait un accord pour déployer ses troupes sur le territoire de langue espagnol. Les projets sont aujourd’hui confirmés : l’ancien directeur éditorial de Penguin Random House Mexico vient de le rejoindre.

 

Mapa de América Latina (map of Latin America)

Douglas Fernandez, CC BY 2.0

 

 

Cristóbal Pera dirigera donc la filiale The Wylie Agency España, et aura pour mission d’élargir la portée de l’agence sur plusieurs territoires : Espagne, Amérique latine et États-Unis, rien que cela. Fort d’une quinzaine d’années de travail dans l’édition, il a débuté chez Galaxia Gutenberg, avant d’entrer chez Random House Mondadori. Il avait alors pris la tête de la filiale Debate.

 

Devenu directeur éditorial de Penguin Random House Mexico, il a travaillé en collaboration avec des auteurs comme Gabriel García Márquez, Enrique Krauze, Anabel Hernández et Lydia Cacho.

 

L’agence d’Andrew Wylie se félicite de cette nomination, qui intervient alors que le déploiement avec Carmen Balcells se poursuit. Or, cette dernière compte notamment les œuvres de García Márquez dans son catalogue. Les deux super structures d’agents littéraires avaient annoncé leur fusion prochaine en juin 2014, et la constitution d’une filiale nouvelle montre que le combat sera plus dur encore pour les concurrents.

 

« La grande connaissance que Cristóbal a du marché espagnol de l’édition, tout à la fois en Espagne et en Amérique latine, ainsi que ses compétences éditoriales et ses liens étroits avec les auteurs seront un atout formidable pour The Wylie Agency, et nous aideront à prendre un nouveau départ dans le monde de l’édition », assure la société. 

 

Ce dernier soulignait que la grande différence entre le monde américain et l’édition espagnole ou en Amérique latine résidait dans l’absence de la culture de l’agent littéraire. Et tout particulièrement au Mexique. De quoi montrer le chemin que prendra la conquête du monde. (via Publishing Perspectives)

 

Parmi les plus grands noms dont Wylie a la responsabilité, citons Philip Roth, Salman Rushdie ou Orhan Pamuk, mais également des ayants droit comme ceux d’Italo Calvino, Norman Mailer, Susan Sontag, Jorge Luis Borges et Roberto Bolaño. Et la liste est longue...