medias

Le Monde deviendra vingt fois libertin pour la bonne cause

Clément Solym - 19.05.2010

Edition - Les maisons - libertinage - auteurs - publier


Quand quelque chose va mal dans la presse, on fait du livre. Si, si, c'est systématique. On trouve un truc à publier, de préférence libre de droit pour s'épargner les droits d'auteur et on en balance.

Le Figaro avait fait le coup avec la bibliothèque de Jean d'Ormesson, et voilà que Le Monde reprend le flambeau. Mais, pas folle, la guêpe. Si pour gagner de l'argent, on publie des livres, ce qui fait vendre, c'est le sexe. Autant lier les deux, et voilà que sortent prochainement Les Grands classiques de la littérature libertine...

Magique, comme opération.

À compter du 3 juin, dans les librairies, Le Monde proposera donc au grand public de renflouer ses caisses, avec une vingtaine de romans qui sortiront jusqu'au 14 octobre, et des auteurs, plutôt aguicheurs. Sade, Mirabeau, Laclos, et même Casanova, pour les grands noms, le tout sous le haut commandement de Nathalie Rykiel - la couturière, elle-même, oui. On retrouvera aussi du Diderot - et ce seront bien Les bijoux indiscrets... D'ailleurs, ce sera le premier volume...

Si le premier tome arrivera dans le commerce pour 2 €, les autres seront proposés à 6,90 € et les tomes sortiront chaque jeudi - à l'occasion du supplément Livres évidemment.

Outre l'opération commerciale, signalons tout de même que ces livres sont d'authentiques petites perles du libertinage décliné sous toutes ses formes et qu'il serait presque dommage de s'en priver si l'on n'en a pas fait la lecture avant.

En vous remerciant pour eux...




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.