Le MOTif sort son propre panorama de l'édition francilienne

Clément Solym - 09.03.2011

Edition - Economie - motif - panorama - édition


L’édition française étant très fortement concentrée en région parisienne, le MOTif a trouvé bon d’établir sa propre étude socio-économique de cet univers en partant de la collecte d’informations émanant de différentes sources : que ce soit le service du dépôt légal de la BNF, Dilicom, Livres-Hebdo, l’INSEE ou encore le SNE.

Avec l’ambition de mettre au jour les lignes de force de l’édition francilienne, cette étude permet de faire ressortir tout autant les caractéristiques des grands groupes, principalement basés en Ile-de-France, que celles des petits éditeurs voire de la micro-édition.


Plus de 1000 maisons d’édition ont été intégrées dans cette étude. Parmi elles, 70 % tout de même sont des indépendantes, non liées à de grands groupes. Mais 80% des maisons indépendantes ont un CA de moins d’un million d’euros, dont 37% de moins de 100 000 €.

Paris reste le lieu de prédilection pour installer sa maison d’édition, avec 80 % des localisations au sein de l’Ile-de-France. Cependant, on remarque depuis quelques années, la migration de grands groupes à l’extérieur de la capitale.

En termes d’emplois, 8500 salariés travaillent directement pour les maisons d’édition francilienne. Mais le nombre d’employés varie de 0 à 400 d’une maison à l’autre, avec une médiane de trois salariés par entité.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de l’étude proposée par le MOTif sur cette page.