Le Nobel de littérature irlandais Seamus Heaney est décédé

Julien Helmlinger - 30.08.2013

Edition - International - Seamus Heaney - Nobel - Poète


Ce vendredi 30 août au matin, des proches de la famille du poète ont publiquement annoncé le décès de Seamus Heaney. Celui qui fut le quatrième Irlandais à se voir honoré du Nobel de littérature, en 1995, après William Butler Yeats, George Bernard Shaw et Samuel Beckett, est mort âgé de 74 ans. Au sein d'un hôpital dublinois et à l'issue d'une brève maladie. Il était l'aîné d'une fratrie de neuf enfants.

 

 

 Crédits : PEN

 

 

Né dans la province d'Ulster en 1939, l'année de la mort de son pair William Butler Yeats, Seamus Heaney a publié son premier recueil poétique, Mort d'un naturaliste, en 1966, avant celui considéré comme son oeuvre phare de 1975, compilant des impressions d'Irlande du Nord, et intitulé North. Selon l'académie suédoise, ce sont la beauté lyrique ainsi que la profondeur éthique de son oeuvre qui lui auraient valu son Prix Nobel.

 

Non seulement réputé comme faisant partie des plus grands poètes de la langue de Shakespeare, il a également exercé en qualité d'enseignant de poésie au sein de la prestigieuse université d'Oxford entre les années 1989 et 1994.

 

Assumant son appartenance à une double culture à la fois irlandaise et anglaise, évitant de tomber dans les aliénations et autres fanatismes ayant déchiré sa province natale, Seamus Heaney était décrit par Telerama comme « plus porté à refléter la compréhension du monde qu'à faire retentir les tambours de la révolution ».

 

Suite au communiqué de presse de la famille de l'écrivain, le vice-premier ministre nord-irlandais Martin McGuinness y est allé de son hommage via Twitter : « Très choqué et profondément attristé d'apprendre que Seamus Heaney, homme du Derry, poète et prix Nobel est mort. Mes pensées et mes prières sont avec Marie et sa famille. »