medias

Le nouveau roman de Kate Atkinson connaît un franc succès

Xavier S. Thomann - 24.04.2013

Edition - International - Kate Atkinson - Jackson Brodie - Life after life


L'écrivain est célèbre pour son personnage de Jackson Brodie, le détective privé écossais, dur à cuire, mais efficace. Avec son nouveau roman, elle s'essaie à un autre genre, et le succès est au rendez-vous. Life after life a reçue de bonnes critiques et les ventes suivent. 

 

 

 

 

Elle a d'ailleurs réagi à quelques-unes de ses critiques, ne comprenant pas très bien certaines des analyses qui sont faites de son nouveau roman. Un journaliste a utilisé le terme de « fiction expérimentale » pour qualifier son roman, ce qui laisse notre auteur un peu dubitatif. 

 

Elle est revenue dessus lors d'une interview : « Qu'y a-t-il d'expérimental dans mon roman ? Peut-être que Finnegans Wake est expérimental. Mais clairement si vous pensez que mon ouvrage est expérimental c'est que vous n'avez pas lu assez de livres ». Au moins, les choses sont plus claires ainsi. 

 

Cela dit, le roman est bien construit, paraît-il, mêlant plusieurs trames narratives parallèles. Elle explique aussi qu'il y a toujours une part d'expérimentation dans un roman puisque la fiction « vous permet d'inventer. » 

 

En tout cas, sa décision de mettre de côté pour un temps le polar est plutôt une bonne idée. Elle-même en avait un peu marre, « je traverse des moments où je me dis que j'en ai assez. » Un ennui compréhensible, dans la mesure où elle a déjà écrit plusieurs livres mettant en scène Brodie. 

 

Ce renouveau n'en est pas tout à fait un, il faudrait plutôt parler de retour aux sources. Car Kate Atkinson n'a pas toujours écrit des romans policiers. En 1995, elle avait d'ailleurs remporté le célèbre Whitbread Prize pour Behind the Scenes at the Museum, raflant la récompense devant un certain Salman Rushdie.