Le numérique compense la baisse de l'imprimé, chez Wolters Kluwer

Antoine Oury - 10.11.2014

Edition - Les maisons - Wolters Kluwer édition - groupe néerlandais maison - Pays-Bas chiffre d'affaires


Le groupe d'édition néerlandais Wolters Kluwer, spécialisé dans l'information professionnelle à destination de secteurs comme les ressources humaines, le tourisme, les transports ou le droit, a rendu public son rapport financier pour les 9 derniers mois de l'année 2014. Le chiffre d'affaires du groupe, qui possède notamment une filiale en France, est en hausse de 2 %.

 

 

Wolters Kluwer at Accountex 2013

Le stand de Wolters Kluwer à l'Accountex 2013 (David Terrar, CC BY-SA 2.0)

 

 

Les résultats du groupe international d'édition étaient attendus avec fébrilité, dans un contexte économique et structurel a priori peu favorable aux types de publications qui sont les siennes. Tout va bien, a pu constater Wolters Kluwer, qui fait état d'une hausse de 2 % de son chiffre d'affaires. Les acquisitions, principalement celles de Datacert, une société de logiciels professionnels, ont compensé les bénéfices des cessions de 2013 et 2014, et le chiffre d'affaires est donc resté à peu près constant.

 

Les secteurs de l'édition où Wolters Kluwer est considéré comme acteur majeur, et qui constituent 47 % de ses revenus, parviennent ensemble à une hausse de 7 %, malgré le déclin des ventes des formats imprimés.

 

Mieux encore, les produits numériques, qui constituent désormais 67 % des revenus du groupe, font état d'une hausse de 5 % : une nouvelle fois, l'acquisition et les activités de Datacert ont pu changer de manière notable le poids économique de ce marché, pour Wolters Kluwer. Mais le rapport l'assure : « Les produits numériques font plus que compenser le déclin de l'imprimé. »

 

Toutefois, la transition ne se fait pas au même rythme partout, et le groupe d'édition doit trouver le juste équilibre dans ses mutations : « Les conditions du marché, en Europe, restent un défi, mais nos produits numériques rendent compte d'une bonne croissance organique dans cette région, et nous allons réaliser de nouvelles économies pour l'impression », explique Nancy McKinstry, PDG et présidente du conseil d'administration de Wolters Kluwer.

 

Avec ces bons résultats, les résultats prévisionnels pour 2014 devraient être atteints, s'il ne sont pas dépassés.