Le pape exhorte à la vigilance, désormais sur iPad

Clément Solym - 11.03.2011

Edition - Les maisons - pape - jésus - nazareth


Le dernier livre du pape, Jésus de Nazareth, qui retrace la seconde partie de la vie de Jésus, a été salué pour son ouverture d’esprit, notamment en ce qui concerne la relation entre les juifs et les catholiques (notre actualitté).

On avait déjà eu accès à quelques extraits choisis avant la publication officielle. Celle-ci a eu lieu comme prévu le 10 mars. Dans le reste du livre, le pape cherche à combler les écarts qui se sont creusés entre la conception théologique du « Christ de la foi » et la personnalité historique de Jésus.

Selon l’AFP, le pape rappelle en particulier dans son ouvrage que Jésus n’était pas un révolutionnaire politique, comme l’affirment certains théologiens (ainsi que l’écrivain russe Mikhaïl Boulgakov, dans son magnifique roman Le maître et Marguerite) : « [Jésus] ne vient pas en destructeur. Il ne vient pas portant l’épée d’un révolutionnaire », dit-il, rappelant sa conception de la puissance divine comme étant « le pouvoir de l’amour ».



S’opposant ainsi à toute forme de violence commise au nom de Dieu, Benoît XVI profite également de la publication de son livre pour lancer un appel à la vigilance, lequel prend une résonance particulière dans le contexte récent des abus sexuels qui ont eu lieu au sein de l’Eglise, comme le souligne le Guardian. « Au fil des siècles, la négligence des disciples de Jésus a laissé s’insinuer la puissance du Malin » aurait-il expliqué.

Selon Guiseppe Costa, le directeur de la maison d’édition du Vatican, ce livre aurait plus de succès que le précédent et des contrats auraient été signés avec 22 éditeurs à travers le monde. Une version audio et numérique sont également prévues. Qui aura bientôt le livre du pape sur son iPad ?