Le Parc du Petit Prince prépare sa nouvelle saison

Julien Helmlinger - 20.03.2015

Edition - International - Petit Prince - Parc d'attractions - Antoine de Saint-Exupéry


En Alsace, à Ungersheim (Haut-Rhin), les responsables du premier parc de loisirs inspiré par l'univers du Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry se disent satisfaits de sa fréquentation par le public. Après ouverture au 1er juillet dernier, le parc de 24 hectares a su attirer 90.000 visiteurs au long du reste de l'année 2014. Pour la saison 2015, première année pleine, l'objectif visé par ses promoteurs est de 150.000 personnes.

 

 

 

 

À l'issue de la pause hivernale, le parc rouvre ses portes le 3 avril. Pour la nouvelle saison, quelques nouvelles attractions font leur apparition, notamment un « parc de trampolines géants », devant donner l'occasion aux enfants de se livrer à un « entraînement intensif à la gravité zéro », apprend-on.


Le parc du Petit Prince comprend une trentaine d'attractions et autres aires de jeux, dont certaines prennent de la hauteur, comme celles des deux ballons captifs, des montgolfières arrimées au sol qui permettent aux visiteurs d'admirer un panorama alsacien depuis 150 mètres d'altitude.

 

Pour mémoire, le parc entend conquérir un public d'enfants âgés entre 2 et 12 ans, sans, toutefois, refouler « tous les adultes qui se souviennent qu'ils ont été des enfants ». Il avait annoncé tabler sur l'objectif de 80.000 visiteurs pour la seconde moitié de 2014, un premier objectif atteint.

 

Auparavant le site hébergeait le Bioscope, qui avait dû mettre la clé sous la porte au bout de six années d'exploitation, en 2012, pour cause de manque de fréquentation. Il a été transformé, agrandi, mais aussi entièrement redécoré au printemps 2014, pour plus de 10 millions d'euros.

 

Comme le précisent les deux fondateurs, Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi, ils investiront à nouveau 1,2 million d'euros pour la saison 2015.

 

 

(via TV5)