Le passage de la philosophe Simone Weil à Marseille

Victor De Sepausy - 26.06.2014

Edition - Simone - Weil - Marseille


Née en 1909 d'une famille d'origine juive à Paris, Simone Weil, élève du philosophe Alain, obtint son agrégation de philosophie en 1931. S'engageant dans le communiste, délaissant sa profession d'enseignante, elle vient s'immerger dans le quotidien des ouvriers, notamment chez Alsthom (futur Alstom).

 

Lorsqu'elle est obligée de reprendre son métier d'enseignante pour raison de santé, elle donne alors une partie de son salaire à des personnes qui sont dans le besoin. Comme il s'était intéressé au passage marseillais du philosophe Walter Benjamin, le critique Alain Paire revient sur le séjour de Simone Weil à Marseille, à partir de 1940 sur la chaîne mativi-provence.

 

Menant une existence très simple, Simone Weil écrivit beaucoup à Marseille, tout en cotoyant régulièrement les habitués des Cahiers du Sud. Avec cette revue de Jean Ballard, elle fut amenée à croiser les pas de Gaston Berger, Joë Bousquet, René Daumal et Jean Tortel.

 

Simone Weil s'éteignit en 1943, en Angleterre. Mais ses livres parurent quelques années plus tard chez Gallimard, grâce à Albert Camus. Le philosophe Michel Serres a toujours reconnu une grande dette envers la pensée développée par Simone Weil.

 

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.