Le pays de Galles accepte les donations du nazi Français Louis Feutren

Clément Solym - 05.12.2011

Edition - Bibliothèques - bibliotheque - feutren - galles


La bibliothèque nationale du pays de Galles a reçu des critiques du gouvernement pour avoir accepté une donation de 300.000 £ d'un Français ayant servi dans la Waffen-SS durant la Seconde Guerre mondiale.

 

Le ministre du Patrimoine Huw Lewis a publiquement exprimé sa déception et déclaré : « Notre position est très claire. Nous pensons qu'accepter cette donation pourrait affecter la réputation de la bibliothèque nationale du pays de Galles, l'une de nos institutions culturelles les plus respectées. »


 

La bibliothèque s'est défendue en expliquant que, après avoir fait appel à des conseils d'experts juridiques, une partie de l'argent reçu serait investie dans des projets de lutte contre les effets de la guerre et du fascisme.

 

« Bien que je condamne tout à fait ses tendances et ses activités politiques durant la guerre, nous n'avons pas le droit, en tant que membres du conseil, de laisser nos sentiments interférer sur notre décision. », a par ailleurs ajouté le président de la bibliothèque, Lord Wigley.

 

La bibliothèque a accepté de l'argent de la part du Français Louis Feutren, un membre de l'unité nationaliste bretonne Bezen Perrot, qui combattit aux côtés des nazis pendant la Seconde Guerre.

 

Après la guerre, Louis Feutren s'exila au pays de Galles puis en République irlandaise, où il se maria. Il est mort l'an dernier.