Le PDG de Pearson payé 3,1 millions £ en 2018

Antoine Oury - 28.03.2019

Edition - Economie - pdg Pearson - John fallon pearson salaire - salaires edition


Pearson, l'une des plus importantes multinationales de l'édition, n'est pas au meilleur de sa forme : ces dernières années, les résultats de cet éditeur scolaire ont été touchés par les évolutions du marché. John Fallon, PDG du groupe, semble toutefois avoir convaincu les actionnaires avec sa stratégie : le dernier bilan financier du groupe révèle que sa rémunération s'élève à 3,1 millions £ en 2018.

Pearson - London Book Fair 2018
(ActuaLitté, CC BY SA 2.0)


C'est grâce au régime d'intéressement à long terme que John Fallon a obtenu, en 2018, 1,4 million £ supplémentaire par rapport à sa rémunération habituelle, indique le rapport financier 2018 de Pearson. Ce régime d'intéressement à long terme permet de retenir les éléments au sein d'une entreprise, et il faut bien dire que l'argument financier est là... 

Par rapport à 2017, où son salaire annuel s'élevait à 1,7 million £, John Fallon a presque doublé le montant, pour atteindre 3,1 millions £.

Pearson revient de loin, et pourrait encore avoir de mauvais moments à passer, à l'avenir : l'année dernière, le groupe a cédé une partie de sa participation dans Penguin Random House à son partenaire, Bertelsmann, qui en possède désormais 75 %. La multinationale a également renoncé à Wall Street English et à d'autres sociétés. Début 2019, le groupe annonçait abandonner une partie de ses activités dans les manuels scolaires imprimés.

« La vente nous ouvre le champ pour nous concentrer sur le numérique, qui sera à l'origine de notre croissance future », affirmait alors le PDG de Pearson, John Fallon, dans un communiqué. Le mandat du PDG aura été marqué par les restructurations, cessions et autres changements de domaine d'activité.

Le secteur scolaire, dans le monde entier, mais en particulier aux États-Unis, a été considérablement ébranlé par les technologies numériques. Outre-Atlantique, où les manuels scolaires imprimés sont très chers, le marché de l'occasion, puis les versions numériques, ont pris le pas sur le support imprimé, souvent au détriment des grands groupes d'édition n'ayant pas opéré le virage assez rapidement.
Plus grave encore, le groupe Pearson a mis en œuvre plusieurs plans sociaux ces derniers mois : en 2016, 4000 salariés se retrouvaient sans emploi, avant 3000 autres en 2017.

via The Bookseller


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.