Le PEN club dénonce les répressions menées à l'encontre de 600 écrivains

Clément Solym - 23.10.2009

Edition - Société - congrès - PEN - club


A l’occasion de son congrès mondial, qui se tient à Linz (Autriche), le PEN club international a tenu à dénoncer le sort réservé à 600 écrivains à travers le monde, deux cents d’entre eux sont même incarcérés pour avoir usé de leur liberté d'expression.



De manière symbolique, une série de résolutions a été voté par les fines plumes réunies en Autriche pour s’insurger contre la façon dont certains gouvernements se conduisent. Il en est ainsi notamment en Chine, en Turquie, en Iran mais aussi au Vietnam ou encore à Cuba ou au Venezuela.

Cette dénonciation apparaît comme un prélude au 15 novembre prochain qui sera la Journée mondiale des écrivains emprisonnés. Il s’agit de faire entendre haut et fort que nulle part l’on ne doit tenter de bâillonner la liberté de parole par quelque moyen que ce soit.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.