Le Petit Larousse 2017 : phô, yoyette et yuzu font partie des 150 nouveaux mots

Orianne Vialo - 11.05.2016

Edition - Société - Le Petit Larousse 2017 - nouveaux mots Larousse - bicentenaire Pierre Larousse


Comme à chaque rentrée, 150 nouveaux mots, sens et expressions sont ajoutés au Petit Larousse. Même si la plupart d’entre eux sont en lien avec l’actualité, de nombreux termes sont en rapport avec les univers de la gastronomie ou encore des nouvelles technologies. Par ailleurs, 50 personnalités ont aussi droit à leur petit paragraphe dans le célèbre dictionnaire.

 

(AFP)

 

 

L’édition 2017 du Petit Larousse paraîtra le 26 mai prochain, mais certains nouveaux mots du dictionnaire sont d’ores et déjà connus. « Troll », « Zika », « rétrofuturisme »… pour faire partie de la longue liste des mots ajoutés au dictionnaire annuellement, il faut répondre à des critères bien précis.

 

Premièrement, leur utilisation doit être fréquente et utilisée par le grand public, c’est-à-dire employé dans des conversations. « Il doit être amené à rester pour les 30 ans à venir » complète Carine Dirac-Marinier, directrice du département Encyclopédies et dictionnaires chez Larousse, dans une interview accordée à Europe 1.

 

Pour autant, « ce n’est pas pour autant que le Larousse en garde beaucoup, explique cette dernière. On les observe pendant plusieurs années et on attend qu’ils passent dans l’usage ».

 

Le dictionnaire s’ouvre aussi cette année aux mots aux sonorités étrangères, comme « burrata » (mot italien désignant un fromage à pâte filée proche de la mozzarella) pour l’Italie, « phô » (mot vietnamien désignant un plat à base de bouillon de bœuf agrémenté de nouilles de riz) pour le Vietnam, ou encore « yoyette » (une jolie fille à la mode) pour le Cameroun.

 

La gastronomie et les nouvelles technologies à l’honneur

 

Cette année, les expressions gastronomiques, le monde des arts, et les mots issus des nouvelles technologies ont la part belle. « Nous sommes très gourmands cette année, on a beaucoup de mots comme “argouse” (baie orangée comestible), “ciabatta” (mot italien, qui désigne un pain à l’huile d’olive) ou encore “yuzu” (mot japonais, arbuste du groupe des agrumes) » précise Carine Dirac-Marinier. Les expressions culinaires et gastronomiques font leur entrée en force, ainsi que les néologismes du monde des arts. Quant aux nouvelles technologies, elles offrent leur lot de nouveautés » conclut-elle.

 

En informatique, l’on découvrira donc les définitions des mots « déréférencement » (action qui consiste à supprimer un objet sur une liste de référence), « QR code » (type de code-barres en deux dimensions) ou encore « Fablab » (laboratoire de fabrication).

 

Les personnalités ajoutées au Petit Larousse

 

Comme chaque année, une cinquantaine de personnalités célèbres verront leur nom figurer dans le fameux dictionnaire. Parmi elles, l’on retrouvera notamment l’artiste chinois Ai Weiwei, le footballeur Cristiano Ronaldo et le champion de F1 Lewis Hamilton, le cinéaste canadien Xavier Dolan ou encore le couturier Hubert de Givenchy. « On intègre une personne qui a œuvré pour la culture et le savoir, avec l’idée de pérennité » précise Carine Dirac-Marinier.

 

2017, une date charnière pour Le Petit Larousse

 

Créé par le pédagogue, encyclopédiste, lexicographe et éditeur français Pierre Larousse, le Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle (il s’agit d’un ouvrage de 15 volumes parus de 1866 à 1876) est l’ancêtre du Petit Larousse — avant même le Dictionnaire complet illustré de Claude Augé (1889). À l’époque, le pédagogue avait pour ambition de faire de son dictionnaire un instrument d’éducation populaire.

 

Dans le fond, le Petit Larousse illustré (1905) reprend la conception encyclopédique et le projet pédagogique du livre. Dans un souci de le maintenir « à jour », l’ouvrage subit des modifications (ajout de mots et de noms propres) chaque été et porte le millésime de l’année suivante.

 

Cette édition célèbre donc le bicentenaire de Pierre Larousse, né le 23 octobre 1817, dont le dictionnaire porte le nom. « Vous savez ce qu’il y a de plus extraordinaire chez Pierre Larousse, c’est cette capacité de travail stupéfiante, il a été un grand grammairien, un grand lexicographe et l’auteur d’une œuvre prodigieuse qu’il a accomplie en une vingtaine d’années », déclare le parrain du Petit Larousse 2017 Jean d’Ormesson, à l’égard de l’auteur du Grand Dictionnaire universel du XIXe siècle.

 

Il est sûr qu’avec ses 63.000 mots et ses quelque 5.500 dessins, cartes et photographies « ce petit dictionnaire est un trésor pour quiconque veut se renseigner rapidement et facilement. C’est un instrument de travail, c’est une source de renseignements et c’est un lieu de promenade intellectuelle », précisait Jean d’Ormesson dans une interview accordée au Figaro.

 

Vendu au prix de 29,90 € avec une carte d’activation qui permet d’accéder à une version en ligne du Petit Larousse, le dictionnaire permet donc aux plus connectés d’avoir accès d’autres informations via Internet. Celles-ci englobent un total de 80.000 mots accessibles aux lecteurs, 9.600 verbes conjugués et plus de 250 vidéos issues des archives de l’INA. 

 

(via Le Figaro, Europe 1)