Le piratage de livres en Espagne coûterait 350 à 400 millions €

Nicolas Gary - 17.01.2013

Edition - Economie - piratage d'ebooks - Espagne - chiffre d'affaires


Comme les résultats de l'année 2012 dans l'édition espagnole ont été livrés, le pays a pu découvrir que sa production globale était en recul de 8 %, par rapport à 2011. Une année peu réjouissante, donc, sauf si l'on considère l'augmentation du catalogue de titres numériques. En effet, avec 22 % des publications de 2012, contre seulement 13 % l'an passé, le livre numérique a le vent en poupe. Et par conséquent, le piratage aussi. 

 

 

Discover Buried Treasure

mclib dot net, (CC BY-NC-SA 2.0)

 

 

« Plus l'offre légale en format numérique s'enrichit, plus le piratage progresse. Ce qui signifie que les politiques gouvernementales ne fonctionnent pas contre cette fraude ; tout cela est inefficace, c'est une honte », a vivement commenté Antonio Maria Avila, secrétaire de la Federación de Gremios de Editores de España (FGEE). 

 

L'analyse crève les yeux d'évidence, mais le rapprochement est cependant douteux. Alors que les livres numériques représentent en Espagne 20.079 ouvrages, avec un recul de 8 % de l'offre globale, il faut comprendre que l'édition fait face à tout un ensemble de problématiques sociales, économiques et sociétales. Julian Rodriguez, éditeur de Periférica, explique que même les commandes des organismes publics ont diminué. 

 

« Ce sont 350 ou 400 millions € qui sont perdus du fait de la piraterie », poursuit le directeur. Un état de fait scandaleux, ajoute-t-il, conforté par l'éditeur d'Alfaguara. Face à la crise que subit actuellement la société espagnole, ces pertes deviennent lourdes, puisqu'elles représenteraient alors plus de 13 % des 3 milliards € que génère l'industrie du livre. 

 

Chiffre intéressant, puisque, selon le P.D.G. de Random House Mondadori, Nuria Cabutí, l'édition accuse le coup de 12 % de diminution de son chiffre d'affaires sur 2012. « Cette forte baisse est causée par l'importante crise de la consommation et l'augmentation des graves faits du piratage. Puisque l'Espagne est en avance sur d'autres pays européens, dans la vente de lecteurs ebook, sans que cela n'ait influencé dans des proportions comparables les ventes numériques. » (via RPP)