Le pire concert de l'histoire du rock : un roman jeunesse peu classique

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 07.01.2015

Paru en mai 2014 aux éditions Thierry Magnier, Le pire concert de l'histoire du rock (96 pages, 7,50 €) est le dernier opus de Manu Causse, écrivain aux talents multiples déjà auteur de recueils de nouvelles mais aussi de romans bilingues.

 

Derrière un titre plutôt détonnant se cache une intrigue qui nous invite à suivre le parcours de Jean-Sébastien Leforestier, un élève qui jusque-là ne cherchait qu'une chose : être le plus transparent possible au sein de son collège.

 

Mais quand il se retrouve à devoir habiter dans une toute petite ville, s'en est fait de son ancienne stratégie. Et finalement ce n'est pas plus mal. Jean-Sébastien Leforestier, jeune pianiste plutôt brillant, n'osait pas parler de son goût prononcé pour le classique.

 

Lorsqu'il rencontre des camarades plutôt adeptes du rock, c'est donc un mélange plutôt étrange qui se produit. Toutefois, il n'en ressort que du bon !

 

Adoptant toujours un ton volontiers humoristique dans son écriture, Manu Causse nous entraîne joyeusement dans un univers qui vient mêler les genres musicaux en même temps que se mêlent des personnages qui se croyaient certainement au départ bien plus différents qu'ils ne le sont en réalité.

 

Né en 1972, Manu Causse, Aveyronnais installé aujourd'hui à Toulouse, a déjà signé Solo rock (éditions Talents Hauts, 2010), ou encore Le Facteur n'est pas passé, livret carte postale, (éditions D'Un Noir si Bleu, 2012) et L'Eau des rêves (éditions Luce Wilquin, coll. « Sméraldine », 2012).

 

 

 

Extrait du roman Le pire concert de l'histoire du rock

 

Mon jeu préféré a pour nom l'Homme invisible. Je suis sans doute le meilleur joueur au monde. Il faut dire que c'est moi qui en ai inventé les règles. Et que pour ce que j'en sais, je suis le seul à y jouer.Jusqu'à l'année dernière, c'était facile. Pas de problème pour jouer. Les conditions s'y prêtaient. J'étais en cinquième à Paris, dans le XIIe arrondissement.

 

Un collège gigantesque, avec six cours de récréation, des kilomètres de couloirs et des centaines d'élèves de tous les âges, de toutes les origines et de tous les niveaux. Résultat : pendant les cours et les interclasses, je disparaissais. Comme ça. Je devenais transparent. Invisible.Oh, ça n'a rien de compliqué. Aucune magie là-dedans. Il suffit d'être plutôt petit, fluet. Pas trop non plus. Juste la moyenne. Le mieux, c'est des cheveux châtains, ni trop longs ni trop courts. Des yeux ni bleus, ni noirs, ni verts. Trop remarquable. Marron, c'est l'idéal. Comme une feuille d'automne. Ou de la terre.  Ou un sac en papier. Enfin, quelque chose qui n'attire pas l'attention.

 

Pas d'appareil dentaire  - ou alors le plus discret possible. Rien qui vous fasse sortir du lot. Signe distinctif : néant.Au niveau scolaire, quel que soit votre niveau réel, vos capacités et votre intelligence, pas de bonnes notes, pas de mauvaises non plus. Il faut être un élève moyen. Un de ceux dont les profs se demandent toujours, à la fin du trimestre, quelle appréciation ils vont inscrire sur leur bulletin de notes.

 

C'est bien, mais peut faire mieux. Ensemble satisfaisant. Davantage de participation attendue à l'écrit et à l'oral.Ils sont marrants, les profs. C'est plutôt facile d'échapper à leur radar. Il faut dire qu'ils en voient tellement, des élèves…... 

Sciences pour tous : un label d'identification créé par le SNE

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 20.02.2017

Le Syndicat national de l’édition annonce la création d’un label destiné à l’identification des ouvrages Sciences pour tous. À travers le fichier exhaustif du livre (FEL), ces livres seront désormais signalés avec un pictogramme propre. On pourra le retrouver sur le site Dilicom, mais également dans les notices au format ONIX – pour les livres papier, et numériques.   ActuaLitté CC BY SA 2.0     Le nouveau label Sciences pour tous sera officiellement lancé lundi 27 mars, à 11 h, sur la scène Sciences pour tous du Salon Livre Paris (D24), en...

Le Prix « Facile à lire » poursuit son déploiement en Bretagne

  • Partager sur Twitter

La rédaction - 17.02.2017

En 2016, la dynamique autour des espaces « Facile à lire » se confirme, en Bretagne comme partout en France. Sur notre territoire, par exemple, les médiathèques de Dinard, Plonévez-du-Faou et Quimperlé ont inauguré un espace « Facile à lire » les bibliothèques de Renac et de Saint-Didier ont réalisé leur propre module « Facile à lire » ; d’autres projets sont en cours de création.         Pour poursuivre cette dynamique, Livre et lecture en Bretagne et l’association Les chemins de lecture lancent, en 2017, un Prix « Facile à lire »...

Une neuvième librairie physique pour Amazon

  • Partager sur Twitter

Elodie Pinguet - 16.02.2017

L’expansion physique du géant du commerce en ligne se poursuit. Dans un communiqué, le groupe a annoncé une neuvième librairie Amazon Books qui verra le jour en 2017 en Californie, en plus des cinq autres magasins déjà prévus dans le pays.   (SounderBruce CC BY SA 2.0)     La conquête des États-Unis est enclenchée pour Amazon. La société vient d’annoncer l’ouverture prochaine d’une nouvelle librairie en Californie, au sein du centre commercial Broadway Plaza.   À ce stade de développement, il existe déjà trois librairies physiques Amazon...

Les mangas de Harlequin arrivent chez comiXology Unlimited

  • Partager sur Twitter

Nicolas Gary - 16.02.2017

Attention, attention, il ne s’agit pas non plus d’une offre foisonnante en regard de la production de manga romance de l’éditeur. Cependant, la présence de Harlequin sur la plateforme comiXology, appartenant à Amazon, est une nouvelle d’importance.       En matière de lecture numérique, comiXology Unlimited représente l’équivalent de Kindle Unlimited, la solution d’abonnement avec ouvrages à foison. Par prudence, peut-être, Harlequin n’a cependant fourni qu’une vingtaine de titres au libraire dédié à la BD.   Les amateurs pourront...

Youboox étoffe les fonctionnalités de son application de lecture

  • Partager sur Twitter

Victor De Sepausy - 15.02.2017

Lancée en 2012, l’application de lecture en streaming de Youboox connaît une mise à jour importante renforçant sensiblement l’expérience de lecture. Les deux nouveautés apportées sont la lecture auditive (ou text-to-speech) et le partage des e-books via iMessage sur la version IOS de l’application.     Première nouveauté donc, la possibilité d’écouter ses livres. Quand on est fatigué de lire ou quand on ne peut s’arrêter de lire car le passage est passionnant mais qu’on doit cuisiner ou prendre sa voiture, il suffit de cliquer sur l’icône...

Une anthologie Ghost in the Shell, à l'occasion du film

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 14.02.2017

Comme la plupart des séries manga, Ghost in the Shell a connu nombre de suites, prequels et autres spin-off, pas forcément signés par Masamune Shirow, le créateur de l'original. Parallèlement à la sortie du film hollywoodien, avec Scarlett Johansson, l'éditeur japonais Kodansha annonce la publication d'une anthologie d'histoires inédites.   photo d'illustration     C'est Boichi, nom d'auteur du Sud-Coréen Mujik Park, qui a laché l'info : Kodansha publiera le 31 mars prochain une anthologie Ghost in the Shell, au titre inconnu, qui rassemblera des...

Un prix unique pour les jeux vidéo, comme pour le livre

  • Partager sur Twitter

Clément Solym - 14.02.2017

Instaurée en 1981, la loi dite Lang, permettant aux éditeurs de fixer un prix de vente à leurs livres, imposé aux revendeurs, séduit toujours autant les industries culturelles. En 2016, le marché du jeu vidéo en France s’élevait à 3,46 milliards €, soit 4 % de croissance – continue depuis quatre ans. Mais on peut faire mieux...   JakeBrookes, CC BY 2.0     Le député Les Républicains de Vendée, Yannick Moreau, sollicite en effet le ministère de l’Économie et des Finances. Selon lui, « les commerçants spécialisés dans le secteur des jeux...

Les bibliothécaires parisiens à nouveau en grève

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 13.02.2017

Ce dimanche février, 3 établissements du réseau parisien des bibliothèques publiques ont fermé leurs portes à l'occasion d'un mouvement de grève. Yourcenar (15e), Duras (20e) et Hélène Berr-Picpus (12e) prolongent la mobilisation contre l'ouverture des établissements de prêt le dimanche dans les conditions proposées par la mairie. D'autres préavis de grève ont été déposés.   (photo d'illustration, ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     Troisième mouvement de grève pour les bibliothécaires parisiens opposés à l'ouverture des établissements de prêt le...

Hommage à Evelyne Pisier, “une femme d’exception”

  • Partager sur Twitter

Cécile Mazin - 13.02.2017

La ministre de la Cultuyre, Audrey Azoulay, a tenu à rendre hommage à Evelyne Pisier. Figure intellectuelle de gauche, essayiste et politologue, Evelyne Pisier fut notamment directrice du Livre et présidente du Centre national du livre sous la direction de Jack Lang, ministre de la Culture.   JEAN-PIERRE MULLER / AFP      « Elle était une femme d’exception. Elle a accompli un enseignement de haute valeur et conçu des ouvrages juridiques de tout premier plan », a réagi Jack Lang dans un communiqué. Il a salué « l’un des solides piliers de la...

La Foire du Livre de Londres couronne l''éditeur et écrivain brésilien Luiz Schwarcz

  • Partager sur Twitter

Antoine Oury - 13.02.2017

L'écrivain et auteur Luiz Schwarcz recevra un Lifetime Achievement Award à la Foire du Livre de Londres, une récompense qui couronne une contribution significative au développement de l'édition dans le monde. Schwarcz, cofondateur de la maison Companhia das Letras avec l'historienne et anthropologue Lilia Moritz Schwarcz, a publié pas moins de 38 Prix Nobel...   L'entrée de la Foire du Livre de Londres (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)     C'est en 1986 que Luiz Schwarcz et son épouse Lilia Moritz Schwarcz créent la maison d'édition Companhia das Letras,...