“Le pire directeur du FBI” publie son livre sur Donald Trump

Antoine Oury - 17.04.2018

Edition - Les maisons - Trump livre - James Comey FBI - James Comey livre


James Comey, ancien directeur du FBI, fait partie de ces auteurs qui ont eu la chance de bénéficier d'un coup de pouce marketing du président des États-Unis, avec plusieurs messages postés sur Twitter en quelques heures. Son livre A Higher Loyalty, chez Pan MacMillan, a été publié ce mardi 17 avril, en avance sur la date prévue pour cause de fuite d'un exemplaire.

 

 
 

Donald Trump aura retenu la leçon : cette fois, il n'a pas — pour l'instant — réclamé l'interdiction du livre publié par l'ancien directeur du FBI, James Comey, dont la parution a été avancée à ce mardi 17 avril. Vendredi dernier, le journal The Guardian avais mis la main sur un exemplaire de l'ouvrage, pour en dévoiler quelques passages bien choisis. Bien sûr — et personne n'en doute — l'éditeur n'a rien à voir avec cette manœuvre, et le coupable sera sans doute recherché avec soin...

 

Quoi qu'il en soit, le Guardian a pu s'en donner à cœur joie : Comey assure que la présidence de Trump ressemble à « un feu de forêt » et souligne ses nombreuses manœuvres « à l'encontre de l'éthique ». L'ouvrage a bien sûr un goût de règlement de comptes, puisque c'est Donald Trump lui-même qui avait remercié James Comey après lui avoir demandé, selon ce dernier, de mettre fin à une enquête sur un de ses collaborateurs.

 

Tout au long du livre, indique The Guardian, Trump est comparé à un chef de famille mafieuse, et Comey assure que cela lui a rappelé quelques mauvais souvenirs de sa propre carrière. « Je n'avais jamais rien vu de tel dans le Bureau ovale. Tandis que je me retrouvais propulsé dans l'orbite de Trump, j'eus à nouveau des flashbacks de mes premières années de carrière en tant que procureur. Le cercle silencieux d'assentiment. Le patron en contrôle total. Les serments de loyauté. La vision du monde qui simplifie les choses en “nous contre eux”. Le mensonge sur tous les faits, grands et petits, au service d'un code de loyauté qui met l'organisation au-dessus de la moralité et de la vérité », décrit Comey.

 

Donald Trump n'a pas manqué de donner son avis sur le livre, sur Twitter, dès le 15 avril. « James Comey le fuyant, un type qui finit toujours mal et à côté de la plaque (il n'est pas très malin !), on s'en souviendra comme le pire directeur du FBI dans l'histoire, de loin ! », a indiqué le président des États-Unis sur le réseau social. Dans d'autres messages, il accuse Comey de déformer les faits et d'avoir menti au Congrès américain.

 

Trump a également mis en avant le site mis en place par le parti républicain pour démentir les allégations de James Comey dans son livre.

 


Bien entendu, l'éditeur du livre, Flatiron Books, filiale de Pan MacMillan, espère que le livre fera aussi bien que Fire and Fury, l'ouvrage de Michael Wolff que Trump avait tenté de faire interdire. Pour le moment, l'ouvrage s'en sort très bien dans les classements de ventes, aussi bien aux États-Unis qu'au Royaume-Uni. Selon les estimations, Pan MacMillan aurait déboursé 2 millions $ pour publier le livre de Comey sur ses 4 années à la tête du FBI, entre 2013 et 2017.
 

Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.