medias

Le plus grand show de livre jeunesse

Xavier S. Thomann - 06.03.2013

Edition - International - Royaume-Uni - World Book Day - Londres


C'est un événement apprécié des jeunes lecteurs : l'année dernière la manifestation a été suivie par un demi-million d'entre eux. Et cette année le record entend bien être battu. Le «Biggest Book shox on Earth» porte bien son nom. Pour l'édition 2013, on s'attend à ce que 750,000 enfants suivent l'événement en direct. 

 

 

Qu'est-ce qui attire donc autant de monde ? Pendant une heure, des auteurs et des illustrateurs vont parler de littérature jeunesse devant un public d'enfants. Parmi les auteurs qui ont répondu présent, on trouve Anthony Horowitz, Francesca Simon ou encore Lauren Child. Ils évoqueront l'écriture et la création d'histoires. Shirley Hugues sera là quant à elle pour aborder la question des illustrations. 

 

Ce beau monde sera réuni dans le Queen Elizabeth Hall à Londres à 11 heures précises, à l'occasion du World Book Day. Bien sûr, l'enceinte ne peut accueillir tout le monde. L'événement est donc retransmis en direct dans certains cinémas en Angleterre, ainsi que sur internet. Pour suivre le « Show », il faut penser à s'inscrire sur le site au préalable. 

 

Les organisateurs souhaitent en effet que l'événement ne soit pas uniquement londonien, il s'agit de le faire rayonner dans tout le pays et au-delà des frontières. L'année dernière, les enfants qui avaient suivi la conférence venaient de 75 pays différents. Ils seront encore plus nombreux pour cette nouvelle édition : les organisateurs parlent déjà de 550,000 inscrits. 

 

Ce d'autant plus que la journée sera l'occasion de manifestations dans les écoles, les bibliothèques et les librairies du pays. Huit livres seront aussi disponibles pour l'occasion, au prix symbolique de 1£. 

 

Mais il n'est pas seulement question de s'amuser, la manifestation a des objectifs plus profonds, comme l'explique Tony Robinson, auteur et animateur télé qui présentera l'événement. « J'ai toujours été très passionné par l'écriture pour enfants — j'étais un grand lecteur enfant. » Il salue l'évolution de la littérature jeunesse, dont l'offre est plus  variée et mieux diffusée.