Le poète Adam Thorpe relate l'enregistrement du dernier album de Radiohead

Orianne Vialo - 20.05.2016

Edition - International - Radiohead Adam Thorpe - Radiohead A Moon Shaped Pool - A Moon Shaped Pool Adam Thorpe


L’auteur et poète britannique Adam Thorpe a été invité à participer à l’enregistrement du dernier album du groupe de rock Radiohead, A Moon Shaped Pool. L’initiative est venue de son ami Colin Greenwood, bassiste du groupe, qui l’a invité à passer quelques heures avec eux au studio d’enregistrement La Fabrique de Saint-Rémy-de-Provence. Adam Thorpe en a profité pour réaliser une interview des coulisses de l’enregistrement : de la conception à la réalisation, tout l’univers du groupe est passé au peigne fin dans une tribune publiée sur le supplément littérature du Times. 

 

(Alterna2 / CC BY 2.0)

 

 

Il s’agit de la première interview du groupe à être publiée après la sortie le 8 mai dernier de leur album A Moon Shaped Pool. Et pour ce faire, le groupe Radiohead a fait les choses en grand. Alors même qu’ils n’avaient pas encore terminé d’enregistrer les titres de leur album, ils ont contacté Adam Thorpe, un proche de Colin Greenwood. 

 

Après avoir discuté avec les membres du groupe, Adam Thrope décrit les lieux : « Colin m’a emmené visiter la bibliothèque musicale qui contient l’une des plus grandes collections au monde de vinyles. Nous sommes aussi allés dans un entrepôt rempli de boîtes couvertes de poussières contenant des cassettes numériques désormais illisibles. Le studio en lui-même est étrange : il s’agit d’une enfilade de pièces ensoleillées avec d'anciens tapis au sol, des cheminées ornées et d'élégants meubles d’époque, des armoires en bois bordées de livres et envahies par des appareils d’enregistrement. Un tableau blanc où sont marqués des titres de chansons au feutre noir, en commençant par Daydreaming et s’arrêtant avec Burn the Witch [deux titres qui figurent sur le nouvel album du groupe Radiohead, NdR]. »

 

De retour en studio, et prêt à assister à l’enregistrement des morceaux (expérience qu’il ne mentionnera cependant pas dans son article), l’auteur se retrouve face aux guitaristes Jonny Greenwood et Ed O’Brien, autres membre du groupe. « Jonny jouait un rythme, mi-calypso mi-reggae, à l’aide de pots de yaourt, tuyaux, cloches et mini-tambourins. “Ça sonne un peu comme Marvin Gaye” commente Ed. »

 

Un nouvel album « magnifiquement lyrique à certains moments »

 

L’annonce de ce nouvel album était réconfortante pour Adam Thorpe. Treize ans auparavant, lors d’un dîner, le chanteur Thom Yorke avait déclaré qu’il voulait se retirer du monde du rock à l’âge de quarante ans. Il ne voulait pas devenir un Mick Jagger, « caracolant toujours autant sur scène dans sa vieillesse flétrie ».

 

Pourtant à presque 50 ans et un nouvel album dans les bacs, il semblerait qu’il ait renoncé à prendre sa retraite. 

 

Lors de cette interview, Colin Greenwood, compositeur et bassiste, a déclaré être très satisfait des enregistrements : « Je ne peux pas en parler beaucoup, nous voulons rester discrets. Mais j'aime beaucoup cet album. Il est magnifiquement lyrique à certains moments. » Pour autant, le bassiste n’estime pas que son groupe soit perfectionniste. « Je suppose que nous ne pouvons pas l’être, sans quoi nous ne sortirions jamais rien. Et puis nous avons tous des goûts différents », explique-t-il. 

 

Colin Greenwood a tenu à préciser que son rôle au sein du groupe consistait avant tout de se concentrer sur les rythmes complexes, la basse étant essentielle dans leurs mélodies. Souvent d’ailleurs, le musicien préfère tourner le dos au public, pour « assurer ». Sur scène, la seule chose à faire était de « se concentrer sur la scène, qui devient votre propre espace intime. Vous jouez juste dans votre chambre avec vos amis. » 

 

Ci-dessous, un morceau issu du dernier album du groupe : 

 

 

via Times Literary Supplement