Remo Remotti, un Romain amoureux des mots

Julie Torterolo - 23.06.2015

Edition - International - Remo Remotti - Décès auteur - Italie poésie


Poète, acteur, écrivain, mais aussi sculpteur, peintre, chanteur et humoriste. Rémo Remotti aux multiples talents est décédé dimanche dans la soirée. Né à Rome le 16 novembre 1924, il est une véritable figure italienne. Amoureux de son pays, ses poésies décrivent l’Italie. Un de ses poèmes les plus connus, Addio Mama Roma, décrit la relation de l’auteur avec la capitale italienne, ses points forts et ses faiblesses, ses merveilles et ses misères. 
 

Remo Remotti

(Barabbovich, CC BY-NC-SA 2.0)

 

Marqué par un humour tranché et potache et souvent politiquement incorrect, il n’avait pas peur d’utiliser jurons, vulgarité pour mieux représenter, avec humour, l’Italie dans tout ce qu’elle a de plus atypique. L’an dernier, il a publié un recueil intitulé le plus simplement « Remo ». Amoureux des mots, il est également écrivain. Il est connu notamment pour son livre Diaro segreto di un sopravvissuto  (Le journal intime d’un survivant, traduction libre), publié en 2006 aux éditions Einaudi. 

 

Remo Remotti avait plusieurs cordes à son arc. Pour fêter ses 90 ans, en novembre dernier, une exposition de ses peintures et sculptures intitulée Ho rubato la marmellata avait lieu dans la fameuse galerie romaine de Crescenzo & Viesti. Véritable symbole du cinéma italien, Remo Remotti était un des acteurs préférés du réalisateur Nanni Moretti. Il a également travaillé avec Marco Bellocchio, Francis Ford Coppola (avec un rôle dans Le Parrain III), Woody Allen, Ettore Scola ou encore Carlo Verdone. Avec une énergie à toute épreuve, il joua jusqu’à la fin. On le retrouve dans le film « Vive l’Italie » de Massimiliano Bruno, en 2012. 

 

De la poésie au cinéma en passant par la Théatre, Remo Remotti a eu une vie marquée par le voyage. Orphelin à 12 ans, il est diplômé en droit. Il décide ensuite de partir en Amérique latine puis revint à Milan en 1960. Il a alors épousé la sœur du réalisateur Nanni Loy, Maria Louisa. C’est également dans ces années-là qu’il commence à exposer certains de ses tableaux dans des galeries privées de Milan. En 1970, il commence également à se lancer dans le théâtre. Il met en scène certaines pièces. Il a travaillé pour de grands noms italiens tels que Renato Mambore, Marco Bellocchio ou Herodicus Egidio. Remo Remotti a marqué la culture Italienne. Jusqu’à la fin, il a touché toutes les générations.