Le poète qatari Mohammed al-Ajami condamné à la perpétuité

Clément Solym - 30.11.2012

Edition - International - poète - qatar - prison


Le jugement qui vient d'être rendu, ce jeudi, au sein d'un tribunal du Qatar, à l'encontre du poète Mohammed al-Ajami, a de quoi faire réfléchir. En effet, jugé pour « incitation contre le régime », « diffamation du prince hériter » et « atteinte à la Constitution », il a écopé de la prison à perpétuité, rapporte l'AFP.

 

Malgré la mobilisation d'Amnesty International, ainsi que du PEN international (voir notre actualitté), le pouvoir en place au Qatar n'a pas voulu céder d'un poil, condamnant le poète sur des motifs qui relèvent d'un autre âge.

 

L'avocat de Mohammed al-Ajami, qui dénonce un procès orchestré secrètement, a fait part de son intention de faire appel. Pour Amnesty International, il n'y a pas de doute : ce verdict est une terrible atteinte à la liberté d'expression.