Le poker et les femmes, histoire littéraire qui n'a rien d'un coup de bluff

Partenaire - 14.01.2019

Edition - Société - poker femmes jeu - histoire littéraire poker - femmes bluff poker


Cette fois, c'est certain, la nouvelle année est là. Après vous avoir présenté 15 livres pour finir l'année 2018 et débuter 2019 en bonne compagnie et surtout avec de belles paroles, il est temps de se lancer pleinement dans cette nouvelle année qui vient de débuter. Et s'il y a bien une chose sur laquelle on peut parier dès aujourd'hui, c'est le fait que les femmes devraient réussir un coup de poker magistral en 2019, au sens propre comme au figuré.




 

Alors que le poker a depuis toujours été un jeu dominé en majorité par les hommes, le « sexe faible » s'invite de plus en plus à la table de ces messieurs pour y jouer aux cartes, que cela se fasse en ligne, dans le monde réel... Ou encore en matière de littérature.

 

Le poker, un sport qui se féminise (enfin)

 

Actuellement, selon l'organisme de recherche sur le poker Poker Player Research, un quart des joueurs de poker sont désormais des femmes. Et la proportion pourrait rapidement monter à un joueur pour trois joueuses d'ici. Ces femmes jouent principalement en ligne. On sait en effet que 35% des joueurs en ligne sont des femmes. Dans le même temps, on constate que le taux de participation de femmes dans des tournois aux casinos se situent entre 5 et 10%, soit trois fois moins.
 

Il faut dire que, dans le monde réel, les femmes restent associées à des clichés qui leur portent rapidement préjudice et qui peuvent les décourager. Le poker reste un milieu très sexiste. Pour beaucoup encore, les parties de Texas Hold’em et d'Omaha hi-lo restent une affaire d'hommes, avec des femmes qui sont trop sensibles pour maîtriser l'art du bluff. Cela étant dit, heureusement, ces dernières années, quelques joueuses ont su ouvrir la voie et montrer que les joueuses pouvaient très bien s'en sortir, parfois même mieux que les hommes.

C'est par exemple le cas de Karine Nogeira, porte-parole du poker féminin, qui clame haut et fort depuis plusieurs années, que « les femmes sont l'avenir du poker ». Aujourd'hui, on peut dire qu'elles en sont même le présent, en s'imposant de plus en plus comme des références. Au-delà de s'inviter à la table des hommes, les joueuses de poker s'invitent surtout de plus en plus dans les mains et dans les bibliothèques des femmes, au travers d'ouvrages de qualité.

 

Apprendre le poker aux femmes

 

Au cours des dernières années, quelques auteures se sont assurées que toutes les femmes pourraient avoir désormais accès aux règles précises du poker en se contentant de lire quelques pages. Ainsi, dès 2008 par exemple, deux ouvrages se sont révélés percutants en faisant enfin une place de choix aux femmes dans l'univers du poker. Certes, le premier, baptisé « Tout ce que les femmes ont toujours voulu savoir sur le poker », joue sur le cliché d'une femme qui n'y connaît rien en poker et qui veut simplement s'y mettre pour impressionner les hommes mais il a le mérite d'apporter de réelles informations à toutes celles qui sont novices dans ce jeu. Il rappelle les bases du poker, présente ses variantes et dévoile les diverses stratégies à mettre en place.

 

De son côté, « Poker Nana », rédigé par Ayesha Carmody, comédienne passionnée de poker, se donne plutôt pour mission d'aider les joueuses de poker à prendre confiance en elles. Comme l'a expliqué l'auteure dans une interview, une Poker Nana est une femme qui « a compris qu'il ne servait à rien d'avoir peur d'un joueur mâle » et qui sait se servir « des avantages dont la nature l'a dotée pour faire perdre le joueur mâle ».

L'ouvrage est une sorte de manuel qui entend bluffer « les machos du tapis vert », en alliant humour et conseils pratiques. Le livre est d'autant plus réussi que François Montmirel y ajoute une touche masculine qui permet à l'ensemble du contenu de ne pas tomber dans un discours féministe sans nuances. En cela, même les hommes peuvent trouver un intérêt à lire cet ouvrage afin de mieux comprendre leur adversaire féminin...et leur propre façon de jouer !

 

Aussi, comment parler des livres qui ont marqué le poker au féminin sans parler de Molly Bloom, celle qui a tout changé pour les femmes dans le monde du poker ? Cette ancienne entrepreneure et auteure américaine aujourd'hui âgée de 40 ans a publié ses mémoires il y a quelques années, baptisées « Molly's Game : The True Story of the 26-Year-Old Woman Behind the Most Exclusive, High-Stakes Underground Poker Game in the World » et traduites « Le Grand Jeu » en français.

Le livre, adapté en film en 2017 en étant porté par l'actrice Jessica Chastain, raconte comment la jeune femme a été l'instigatrice du cercle de poker le plus élitiste de Hollywood dans les années 2000 avant d'être arrêtée en 2013 pour arnaque. Avec un tel parcours, Molly Bloom est évidemment loin d'être un exemple pour les joueuses de poker. Mais son histoire montre une fois de plus que les femmes ont un réel rôle à jouer dans cet univers censément si masculin.

 

Quand littérature et passion se confondent

 

Enfin, il y a un autre livre qui aurait pu conquérir un public féminin désireux d'en savoir plus sur le poker mais qui ne verra peut-être jamais le jour. En 2017, Maria Konnikova, journaliste au magazine New Yorker et auteure, décide de se lancer dans l'écriture d'un ouvrage sur le monde du poker professionnel. Complètement novice en la matière, la professionnelle décide logiquement de s'immerger dans cet univers pour tenter de le comprendre.

 

Après avoir appris les règles du poker (peut-être en lisant l'un des livres mentionnés précédemment), elle s'est donc lancée dans des tournois en tant que joueuse débutante...avant de s'envoler vers les sommets en enchaînant les victoires. En janvier 2018, Maria Konnikova a ainsi gagné l'un des plus gros tournois de poker du monde et a empoché 84 600 dollars, soit plus de 70 000 euros. Entre la théorie et la pratique, entre la littérature et le jeu, cette auteure a choisi la deuxième option, en tout cas pour le moment. En ferez-vous de même ?




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.