Le premier magasin Cultura à Paris : valoriser la proximité

Louis Mallié - 16.04.2014

Edition - Librairies - Cultura - La Défense - Magasin parisien


Cultura ouvre les portes aujourd'hui de son premier magasin parisien. Situé à la Défense, dans le centre commercial des Quatre Temps, il remplace donc l'espace Virgin fermé l'an dernier. Entièrement remis à neuf, il entend devenir un emplacement phare.

 


Cultura 4 Temps - La Défense

 ActuaLitté, CC BY-SA 2.0

 

 

Pour ce premier espace parisien, la chaîne a sorti la grosse artillerie : 13 caisses, 70 employés, 2 codirecteurs pour assurer l'ouverture 7 jours sur 7, de 8h à 20h. Proposant entre 60.000 et 65.000 références, le magasin est pourtant loin d'être le plus grand : même si ses 2800 m² en imposent, c'est peu face aux 6000 m² de celui de Bordeaux Bègles. Moins de références pour les Parisiens ? Pas pour autant : le service de retrait en sur place permet toujours d'avoir accès à la totalité des références du catalogue. 

  

Aussi, de par son emplacement, à « une volée de marche » du métro, les responsables tablent sur une fréquentation soutenue qui permettra à Cultura de faire connaître à la capitale son modèle développé en province, tout en s'adaptant à la « faune parisienne ». En ce sens, la boutique souhaite rester proche des visiteurs. Une recherche affirmée de proximité, qui se manifestera par exemple au travers de « l'atelier » qui permet aux visiteurs de tester les produits achetés dans les rayons beaux-arts, et le cas échéant, de s'inscrire à un cours, pour la somme modique de six euros de l'heure. 

 

 

Cultura 4 Temps - La Défense

 ActuaLitté, CC BY-SA 2.0

 

 

On peut également noter la valorisation d'une « communauté Cultura ». En effet, le magasin a mis en place un système ingénieux qui permet à ses vendeurs de jouir des produits afin d'en être proche : ils ont la possibilité d'emprunter jusqu'à cinq articles simultanément, sur une période de trois semaines. Cette méthode alimente le procédé qui vise à mettre en valeur les articles via des jaquettes et des étagères « coup de coeur ».

 

Le « coup de coeur » peut-être celui de tous : vendeurs, co-directeurs, directeurs régionaux, caissière, etc., et même celui du client même, via un système qui lui permettra d'envoyer à l'enseigne un avis qui sera alors diffusé. En matière de numérique, rappelons que Cultura s'est lancé dans un partenariat exclusif avec PocketBook - seul lecteur ebook proposé, tout à la fois dans le rayon livre, et celui des tablettes. La version étanche devrait arriver dans les prochains mois.

 

Que les gens "aient aussi envie de visiter"

 

Cultura entend donc rester proche également de son produit, et ce, pour mieux instaurer un climat de confiance entre les trois entités vendeur, client, produit. « Le critère principal pour le recrutement des vendeurs est la passion pour le produit. Viennent ensuite les qualités humaines. Les critères commerciaux sont ce que nous regardons en dernier », expliquent les deux codirecteurs Charles Boussemart et David Piette. 

 

En somme, le lieu entend donc être « plus qu'un espace de vente ». Une place importante est ainsi accordée aux « espaces confort » voués à la lecture. Dans l'entrée, un espace est destiné à accueillir expositions, évènements culturels, et même concerts. En outre, parce que Cultura considère son espace librairie comme « essentiel » c'est environ deux à trois dédicaces qui seront organisées chaque semaine.  « Les allées sont larges et aérées, il faut que les gens se sentent à l'aise ici, qu'ils aient aussi envie de visiter », a expliqué le directeur des relations extérieures de Cultura, Jean-Luc Treutenaere.

 

Une recette qui semble assurer le succès de la chaîne - même en période de crise : à rebours des 26 Virgin fermés l'an dernier, le magasin de la Défense fait partie des quatre qui ouvriront cette année. Le prochain établissement sera inauguré à Villennes-sur-Seine (Yvelines), dans un mois.