Rentrée littéraire : La fashion week des libraires

François Hollande "se battre contre la fracture de la lecture"

Nicolas Gary - 13.03.2014

Edition - Société - François Hollande - fracture de la lecture


Le bureau du Syndicat national de l'édition était invité ce jour à déjeuner à l'Élysée, en présence, bien entendu, de François Hollande. On retrouvait, autour de la table, et quelques jours avant le Salon du livre de Paris, Vincent Montagne, l'actuel président, mais également Arnaud Nourry, PDG du groupe Hachette, ou encore Antoine Gallimard, ainsi que la ministre de la Culture. 

 

 

 

 

 

Au cours du repas, nous a précisé la petite cuillère posée devant l'assiette du président, ont été évoqués plusieurs sujets. Le SNE a ainsi demandé au président de « monter au créneau personnellement », pour « défendre le droit d'auteur à Bruxelles et la régulation du livre ».

 

François Hollande a pris acte et bonne note de ces demandes, et donné son accord. Le bâton de pèlerin ne serait peut-être pas si loin… 

 

Le président aura également partagé avec les éditeurs présents « l'idée qu'il faut se battre contre la fracture de la lecture, mais aussi pour mettre des livres dans les mains des enfants, notamment à l'école ». Toujours selon la petite cuillère, le café sur la terrasse aura été très apprécié. 

 

Personne ne saurait en revanche dire si, entre l'entrée et le plat, le futur livre de Valérie Trierweiler a été évoqué…

 

L'année passée, le président de la République avait accueilli l'ensemble de l'interprofession, assurant que « chacune et chacun d'entre nous a une dette envers les livres » et qu'il relevait de « notre devoir à tous de rendre accessibles les livres ». Il avait également souligné que toute politique doit aller « bien au-delà d'une politique du livre. La lecture est une discipline et donc un apprentissage qui se transmet ».

 

 

<

>

 Crédits photo © Présidence de la République - L. Blevennec