Le principal éditeur chinois pris en violation de propriété intellectuelle

- 05.06.2013

Edition - International - scandale - Chine - éditeur en ligne


Au pays des armées de pirates gouvernementaux, la menace ne vise pas que le programme d'armement américain, mais aussi le secteur de l'édition. The site de l'Economic Observer relate le scandale qui frappe Qidian, géant de la littérature en ligne. D'abord a l'état de rumeurs et aujourd'hui confirmées, son fondateur, Luo Li, a été écroué pour vente illégale de contenus, dont les droits sont détenus par la société mère Shanda.

 

 

epSos.de, CC BY 2.0

 

 

Mais selon une source proche de l'entourage de Luo, les motifs de l'arrestation cibleraient plutôt la réception de pots-de-vin à auteur de 200.000 yuans , 25.000 euros env. pour la négociation des droits. Alors même que Luo, comme d'autres membres fondateurs, a démissionné de son poste plus tôt dans l'année. Selon Shanda, Luo et un autre des fondateurs prévoyaient de rejoindre un rival direct de Qidian et Shanda, alors même qu'ils avaient signé une clause de non-concurrence à leur départ.

 

Or, selon la même source proche de Luo, aucun document de ce type n'existe. Reste que la société mère a averti de la communication du fameux papier auprès des autorités légales. Et peut profiter d'une vague de rumeurs anonymes qui fait état d'autres infractions au droit à la propriété.

Pour l'Economic Observer, Quidian a prouvé la fiabilité d'un modèle en ligne basé sur des tarifs attractifs contre le piratage par des clients particuliers, en dépit des lourdes atteintes au droit à la propriété intellectuelle dans tout le pays. Dans le détail, Qidian offre l'opportunité à des écrivains de soumettre leurs textes aux lecteurs gratuitement, du moins dans un premier temps. Une fois que les histoires ont gagné en popularité, les auteurs peuvent accéder à un statut VIP et rendre leur production payante, toujours à des prix relativement bas.

Le site permet également une facturation du lecteur à la carte avec la possibilité de télécharger des extraits puis de payer l'intégralité du livre en cas de satisfaction. En matière d'atouts commerciaux, on notera que la réversion de droits d'auteurs est similaire aux pratiques d'Amazon sur le format numérique. Des prix plancher, 70 % du prix versé comme droits d'auteurs et un nerf de la guerre basée sur l'audience de masse. Plus que la lecture sociale, Qidian innove sur l'écriture sociale. Le club des auteurs VIP participe chaque mois à des votes pour déterminer une œuvre accordant une prime à son auteur. Mais également une fonction « pourboire » qui octroie l'achat de votes des lecteurs pour soutenir leur champion. Autant d'outils qui rapprochent les deux parties et encouragent la créativité et la visibilité des écrivains.


Qidian a vu le jour en 2002 à une époque où le marché éditorial en ligne balbutiait à peine. Deux ans plus tard, le géant de la littérature fait partie des 35 sites internet les plus populaires de Chine, et les responsables se targuent de cumuler un million d'inscrits et 200.000 auteurs.

 




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.