Le prix d'envoi des livres par la Poste, “véritable entrave à la circulation des idées”

Clément Solym - 05.02.2018

Edition - Economie - tarifs poste livre - livres poste commerce - libraires éditeurs poste


Voilà des années que les éditeurs des Hauts-de-France ont fait des tarifs postaux un enjeu majeur. Depuis un changement tarifaire survenu en janvier 2015, toute l’édition avait dû procéder à un gros ajustement. Mais les éditeurs de l’association poursuivent leur protestation : ce 8 février, c’est à l’Assemblée nationale qu’ils porteront leur voix.


Postes
Frantz Ronzeau, CC BY 2.0
 

 

Le problème est simple : quand un livre dépasse 3 centimètres d’épaisseur, son prix d’expédition par la poste est aligné sur celui du Colissimo – soit près de deux fois le coût précédent. 

 

« Concrètement, quand un libraire doit commander un livre à un éditeur indépendant pour un client : soit le libraire ou l’éditeur prennent en charge les frais de port, quitte à perdre leur marge déjà peu élevée, soit les tarifs sont impactés sur le lecteur. Toute la chaîne indépendante de production et diffusion du livre est menacée », observe-t-on. 

 

La concurrence exercée par les géants du web pose de multiples problèmes, avec des frais de port appliqués au client qui « se réduisent à presque rien ». De là, pour les libraires, la difficulté évidente de ne pas pouvoir faire avancer les ventes en ligne. Alors même que ce segment est présenté comme une solution pour accroître leur activité. 

 

D’un côté, les ventes ne parviennent pas nécessairement à compenser les frais inhérents de leur plateforme. De l’autre, les éditeurs indépendants qui n’ont pas de structure de distribution « voient leur marge disparaître dans ces coûts d’envoi ». Pour certaines structures, comme les éditions du Héron d’argent, l’alternative est de multiplier les salons hors de France, parce que les envois vers la Belgique ou la Suisse sont moins onéreux...

 

Un tarif spécifique pour l’étranger, porté par l’enjeu de la diffusion de la culture française, permet cette incongruité. Mais l’association des éditeurs des Hauts-de-France voit dans cette inégalité un nécessaire combat à porter « pour les professionnels du livre comme pour les citoyens ». De fait, les frais postaux représentent « une véritable entrave à la diffusion de la connaissance. Un enjeu culturel, politique dans le sens premier du terme : la circulation des idées ». 


Pour indication, voici les tarifs pratiqués en février 2017 pour l’envoi de livres de moins de 3 cm : France/Allemagne 2,47 euros ; France/France 7,50 euros ; Allemagne/Allemagne 1,65 euros.
 

La commission des Affaires culturelles de l’Assemblée nationale a nommé deux députés, Yannick Kerlogot (La République en Marche des Côtes-d’Armor) et Michel Larive (La France Insoumise de l’Ariège), pour évaluer la situation. Il s’agit d’envisager une modification de la loi n° 2014-779 du 8 juillet 2014 encadrant les conditions de la vente à distance des livres, et habilitant le Gouvernement à modifier par ordonnance les dispositions du Code de la propriété intellectuelle relatives au contrat d’édition.

 

La rencontre du 8 février ne réglera probablement pas tous les problèmes évoqués. L’association espère que cette action « en faveur de l’instauration d’un tarif postal pour le livre en France » trouvera une issue heureuse.




Commentaires
J'achète 2 livres pour mes petits enfants dans une librairie à Aix en Provence. Je les envoie en France par la poste au tarif le plus bas mais comme ils font plus de 500g cela me coûte 7,04€ par livre soit 14,08€! En les commandant sur Amazone je n'aurais pas payé de frais de port ! Cela revient de faire travailler les libraires indépendants.
je recherche un livre, j'ai donc parcouru beaucoup de sites en ligne, beaucoup sont mauvais, et ou complique a utiliser, mais le cout de la livraison depasse de loin le prix du livre (ex 3,99 pour un livre a 1 E), j'ai essaye d'acheter un lot de livres pensant a tort que la livraison serait valable pour l'ensemble...

La poste en situation de monopole ne joue pas le jeu (et pas que pour les livres)ou pire favorise les entreprises americaines...

Et apres on se plaindra que les entreprises francaises disparaissent...
en fait vous vous trompez et c'est normal, amazon fonctionne à l'américaine et vous pensez être privilégiée alors que ce n'est pas le cas. Je m'explique. Vous achetez deux ouvrages pour vos petits enfants et pour avoir les frais de port gratuit vous prenez l'abonnement annuel d'amazon le "Prime" à 49.90 par an. Il y a deux choses à savoir : Amazon paie à la poste 10 à 50 centimes par colis, combien devez vous commander de livres dans l'année pour amortir les 49.90??? De plus, le prime étant un abonnement renouvelable chaque année vous êtes prélevée de cette somme automatiquement, et je vous mets au défi d'annuler l'abonnement, les appeler va vous coûter encore plus cher (numéro surtaxé) et ils prèlèveront quand même. Deuxième cas de figure quand vous commandez, vous le faite à un libraire qui a ouvert un compte sur la plateforme de vente d'amazon et qui s'est engagé à certaines choses, dont l'envoi gratuit des commandes, sauf que l'envoi est gratuit pour vous mais pas pour le libraire qui lui paie. Ce que je vous dit est vrai, je suis libraire, je tiens mes informations du service pro de la poste qui refuse de négocier des tarifs avec les petits libraires parce qu'ils n'ont pas suffisamment de commandes. Et je ne vous parle même pas du pourcentage qui est pris aux libraires qui ont ouvert un compte sur amazon, là c'est carrément de l'exploitation, la marge du libraire qui est déjà minime passe de 1 euros à quelques centimes par livre. Je vais vous dire chère madame, ceci ne s'arrêtera que lorsque les clients boycotteront amazon (qui je le rappelle ne paie pas d'impots en france, bénéficie de toutes les subventions du gouvernement et exploite ses employés au mépris du code du travail). Il est un fait indéniable : le client est roi (ou du moins ses choix ont des conséquences), tant que les gens focaliseront sur les délais de livraison, les petits libraires agoniseront.
Bonjour Rhia

J'ai lu avec attention votre commentaire sur les pratiques du geant americain...

qui ne corespondait pas a mon agacement sur les tarifs de la poste en fait

Confinement oblige je souhaitais un livre, j'ai donc "naturellement" consulte leur site et suis tombe en pleine polemique sur les biens essentiels ou pas...

Peu au courant de ce remue menage j'ai consulte d'autres sites de vente en ligne

et le dernier les "libraires associes" ce matin indique qu'en raison du corona virus pas de possibilite de livraison...

Moi je veux bien entendre vos arguments, mais faudrait aussi assurer un service similaire. mettre a la disposition le livre recherche et non pas le meilleur livre propose ou le choix du libraire, ensuite le proposer a un prix correct puis assurer sa livraison (et pas par la poste qui ne joue pas le jeu avec ses colissimis)

Se plaindre est un mal francais, c'est plus facile qu'offrir une alternative...
qu'appelez vous "assurer un service minimum"? Je vous explique la chaine du livre et vous allez comprendre. En tête vous avez l'éditeur puis le diffuseur/ditributeur et en bout de chaine le libraire. Lorsque une situation comme celle ci se présente, même si le libraire assure un service minimum il est bien embêté si le distributeur est fermé, parce que si l'ouvrage n'est pas ou plus en stock, il aura beau le commander, le distributeur l'ignorera ou lui enverra un mail lui conseillant d'attendre la fin du confinement. Alors comprenez que ce n'est pas de la mauvaise volonté. J'ai moi même des commandes en attente depuis trois semaines et j'ai enfin une livraison prévue dans 48h, le distributeur ayant ouvert (en équipe et temps de travail réduits le 2 mai), d'autres ont annoncé une ouverture partielle le 6 mai, d'autres encore n'ont même pas pris la peine d'informer les libraires les laissant se dépatouiller. Tous les petits libraires n'ont pas un site en ligne et pour eux, j'ai bien peur que ce soit la catastrophe à l'arrivée. Quant au prix correct dont vous parlez, vous devez savoir que le prix du livre en france est réglementé par une loi qui dit que l'éditeur décide du prix public et que ce prix doit être appliqué par tous sur tout le territoire, alors quand Amazon et ceux qui utilisent sa plateforme se permettent de passer un livre d'un prix de 20 euros à 50 voire parfois à 400 euros, c'est interdit, et si ces pratiquent existent c'est bien qu'il y a des acheteurs qui, de peur de ne pas trouver un livre épuisé sont prêts à se faire plumer. Je connais parfaitement cette dérive, je me bats depuis des années pour informer mes clients sur les ouvrages qu'ils cherchent, pour leur dire si le livre va être réedité et s'ils peuvent attendre un peu.... Pour cela, nous libraires avons des bases de données, nous avons aussi des contacts avec des éditeurs qui retrouvent parfois dans un carton quelques exemplaires oubliés. Vous savez c'est ce qu'on appelle l'utilité et le dialogue avec son libraire, chose qu'amazon et d'autres ne pratiquent pas. Il n'y a pas de mystère, quand le libraire aime son boulot et le fait correctement, en dialoguant avec son client, ça se sait et la librairie fonctionne bien.
J'espère que la pétition en ligne de la maison d'édition Le héron d'argent va faire bouger les choses ... Mais pour toute la chaîne du livre (éditeurs, libraires, auteurs et illustrateurs...) et pourquoi pas tous les lecteurs avec un seul tarif livre et donc aussi les particuliers ...

Ça serait un soutien logique et très attendu à la lecture et la culture... et ça éviterait qu'on soit obligé d'avoir recours aux concurrents (enfin si les livres arrivent intacts mais c'est un autre soucis ... et ça serait un bon début).
pour faire bouger les choses dans ce domaine, il faut harceler vos députés. Ce mode de fonctionnement honteux et purement mercantile de la poste, met les libraires en difficultés mais aussi les clients : en effet soit vous renoncez au petit libraire, soit vous payez des frais de port honteux, soit vous vous faites escroquer par amazon.
Rhia je comprends parfaitement votre probleme, mais il y a dans cette chaine du livre des syndicats ou des groupes de pressions dont le boulot est de vous soutenir et de denoncer les pratiques de celui ci ou celui la.

Quant a "harceler" mon depute il y a un bail que je ne lui fais plus credit...

En tant que client je pensais trouver des livres-desires depuis longtemps- et les sites en ligne m'aider a les trouver facilement:

D'abord il y a plethore de ces sites, faut trouver le bon, puis une fois trouve l'ouvrage -et son prix affiche- passer a la livraison qui pour moi n'a rien d'urgent

Alors la la surprise est de taille les frais sont sans commune mesure, avec le prix du livre et a chaque livre ses frais de livraison (via la poste)

Nous sommes dans un monde ou c'est l'offre et la demande qui regule le marche, c'est ainsi!

Si ce que je veux est trop cher ici soit je vais ailleurs ou je m'en passe, -j'en lirai un autre-

Et d'apres ce que j'ai pu lire, recemment , beaucoup comme moi ne vont pas au bout de leur commande, cherchez l'erreur c'est bien y remedier serait plus constructif, mais est-ce encore possible?
Japon/Japon 164 yens soit 1,20 euros
Je travaille à la poste les tarifs que vous indiqué sont faux et vous ne mettez même pas les délais correspondants, pour des journalistes C est pas terrible. Alors votre tarifs France Allemagne correspond à un livre et brochure, la il fait compter 1mous pour que ça arrive, votre tarif France correspond à un envoie colis similaire pour un poids de 1,5kg,si cela fait moins de 3cm C est donc de la lettre !
Si vous travaillez pour La Poste, alors nous sommes au regret de vous annoncer que nous avions expérimenté et testé dans cet article.

https://www.actualitte.com/article/monde-edition/comment-la-poste-a-choisi-de-favoriser-amazon-contre-les-libraires/53831

Et que les chiffres sont pour le moins accablants. Et excessivement chers.
J'envoie régulièrement des Livres et Brochures à destination de l'Europe ou du reste du monde et je peux vous garantir que les délais moyens de livraison donnés par la Poste sont faux et ne sont donnés que pour vous dissuader d'utiliser ce mode d'affranchissement. L'accusé de réception que je sollicite de mes clients montre qu'un Livre et brochure pour l'Europe est livré dans un délai variable selon les pays de 3 à 10 jours, 15 au maximum (par exemple, l'un envoyé à la mi-janvier a mis 4 jours pour arriver chez mon client en Norvège ! à la même période, un autre envoyé en Italie à mis 12 jours pour arriver chez le client !). Pour le Canada et les États Unis, il faut compter de 10 à 20 jours. A noter que je n'ai jamais eu la moindre perte de colis avec ce mode d'affranchissement exclaim
Étant éditrice, je confirme les tarifs exorbitants de la poste pour l'envoi de livres. Un roman de 400 pages me coûte 7,65 euros (tarifs février 2018) en frais d'expédition, car il dépasse les 3 cm et doit donc obligatoirement être expédié en colissimo - 2,55 euros (février 2018) s'il part en Belgique. Cherchez l'erreur !!! Sachant qu'un libraire ne commandera pas un livre coûtant 20 euros - 3o% (remise accordée aux libraires par les éditeurs) soit 14 euros, si on lui rajoutait les frais de port, on dépasserait le prix d'origine du livre, résultat, qui doit supporter les frais ??? L'éditeur, qui le répercutera sur le prix des futurs publications - c'est le serpent qui se mord la queue... Cas extrème : il faudra bientôt vendre un roman 40 euros pour s'en sortir ??? Et les lecteurs vont disparaitre, parce que lire n'est pas une priorité vitale !!!
Je commande très fréquemment des livres en France (je suis Belge), et parfois même des pavés de 900 pages. La plupart du temps, les vendeurs utilisent le tarif "livres et brochures" extrêmement économique et qui n'est lié qu'aux poids du colis. L'histoire des 3cm est du a des employés de poste incompétents qui ne connaissent pas cette tarification (mais il faut avouer que la poste n'en fait pas la publicité non plus). Mais ne vous laissez pas faire, ce tarif existe bel et bien, allez au guichet et demandez-le : https://www.laposte.fr/entreprise/content/download/51692/3298979/version/1/file/Grille tarifaire Livres et Brochures au 1er avril 2017.pdf
Le problème du "livres et brochures" c'est qu'il n'y a aucun suivi et que les délais sont terriblement longs, sans garantie d'arrivée chez le client, alors imaginez le jour où votre colis se perd et n'arrive pas.
Bonsoir,

En réponse à votre message Quentin, je dirai que le tarif "Livre et brochures" n'est pas valable pour en envoi France/France. Il n'est applicable que dans le cas d'un envoi France/Etranger. Malheureusement. D'où la mobilisation, pour que ce tarif soit aussi applicable en France.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.