Le programme 'Tournons la page' de Bibliothèques Sans Frontières

Clément Solym - 05.10.2012

Edition - International - Bibliothèques Sans Frontières - Ateliers - Livre


L'ONG franco-américaine, Bibliothèques Sans Frontières, a initié fin 2010 un projet destiné à favoriser l'accès à la lecture et aux informations pour les personnes en situation d'exclusion et de précarité. Baptisé Tournons la page, celui-ci a notamment conduit à la création de bibliothèques et autres programmes d'animations et de formations au coeur des centres d'hébergement de la région parisienne. La fin de la période estivale sonne le retour des ateliers Imagin'à Lire.

 

 

Les ateliers Imagin'à Lire ont débuté à la fin de l'année 2011. Ils s'apprêtent à reprendre dans 4 centres d'hébergement d'île-de-France. Ceux-ci auront l'occasion de voir des bénévoles de BSF y proposer des animations autour du livre, une à deux fois par semaine en soirée. Par ailleurs, ce programme s'accompagne de la mise en place d'espaces de lecture dans divers centres.

 

Les études démontrent que précarité, exclusion et illettrisme sont intimement liés. Or ne pas savoir lire, dans nos sociétés d'écriture et de performance, conduit bien souvent à la marginalisation et rend difficile l'accès aux infrastructures culturelles et pédagogiques.

 

C'est pourquoi, à chaque séance, une dizaine de participants pourront apprendre le français. Les animations encadrées par BSF s'appuient sur l'album illustré : Claude Ponti, Anthony Browne et bien d'autres sont à l'honneur !

  

À l'hôtel social Albin Peyron de l'Armée du Salut (Paris 20e), seront organisés des clubs de presse. Ils offriront aux résidents du centre de débattre d'un sujet d'actualité autour d'articles de journaux. Et la rentrée commence par un thème responsable : celui de l'écologie qui sera abordé le 4 octobre.

 

À la pension de famille Tolbiac de Coallia (Paris 13e), la lecture-plaisir est mise à l'honneur avec des soirées de lecture à voix haute. Organisées les derniers jeudis de chaque mois, celles-ci seront ouvertes à une trentaine de personnes désireuses d'écouter les livres.

 

Chaque semaine, des ateliers d'initiation à l'informatique mettront les résidents aux prises avec des situations très concrètes, afin de mieux les appréhender au quotidien. Cela pourra consister à faire une demande en ligne ou envoyer un message par exemple.

 

Le centre d'accueil de jour Ramey du Secours populaire (Paris 18e) commence en octobre des travaux de rénovation de sa bibliothèque. Son ouverture est prévue pour la fin de l'année.

 

La bibliothèque du centre de stabilisation ADOMA (Chennevières-sur-Marnes) ouvre quant à elle régulièrement ses portes aux résidents, depuis cette rentrée 2012.