Le rapport d'Erik Orsenna sur les bibliothèques est publié

Antoine Oury - 20.02.2018

Edition - Bibliothèques - Erik Orsenna bibliothèques - Erik Orsenna rapport - Erik Orsenna ouverture bibliothèques


Après plusieurs semaines d'attente à la demande d'Emmanuel Macron lui-même, Erik Orsenna a pu remettre son rapport sur les bibliothèques et notamment l'extension de leurs horaires d'ouverture. Coécrit avec l'inspecteur général des affaires culturelles, « Voyage aux pays des bibliothèques - Lire aujourd’hui, lire demain » a été remis à Emmanuel Macron ce matin, à la Médiathèque Les Mureaux (Yvelines).


Noël Corbin, Erik Orsenna, Françoise Nyssen et Emmanuel Macron (ActuaLitté, CC BY SA 2.0)
 

Il est finalement là : après un petit délai dans la remise de son rapport, Erik Orsenna a pu le donner en main propre à Emmanuel Macron, en déplacement dans les Yvelines, à la médiathèque Les Mureaux, pour l'occasion. Un établissement qui n'a pas été choisi par hasard, étant donné qu'il est ouvert, depuis 2009, le dimanche après-midi : le rapport d'Erik Orsenna a notamment pour sujet l'extension des horaires d'ouverture des bibliothèques, y compris le dimanche.

 

 

Emmanuel Macron : “Notre société a besoin d’émancipation”

 

Le rapport d'Erik Orsenna avance 19 propositions pour un plan national pour les bibliothèques. Le 9 avril prochain, a annoncé la ministre Françoise Nyssen, une journée de concertation sera organisée avec les collectivités territoriales pour amorcer la mise en œuvre de ce plan national.

 

L'intégralité du rapport est accessible ci-dessous :
 

Bibliothèque : toute la fougue d'Erik Orsenna
à défendre la “nation de lecteurs”



 



Ouvrir les bibliothèques de France : Erik Orsenna au rapport


Commentaires

Super l'idée page 58 : amusant pour une analyse sur les BU. wink

les étudiants n'ont besoin que de lieux avec des tables, des prises électriques, de la WiFi pour faire du co-working. Pour cotravailler en réseau ça doit vouloir dire.... Et dans un lieu neutre.

En effet, pour la WiFi et la table chez eux je ne m'en fais pas trop. Dans leur chambre ou chez leurs parents cela doit manquer de calme ou être trop exigu.

Chaque ville pourrait construire une méga "Maison de l'étudiant" ou un réseau de MDE en ville truffé de salles de cotravail équipées de tables, prises et Wifi. Et d'une méthode d'insonorisation ou de cloisonnement en petits espaces. Je ne vous dis pas le bruit en BU quand ils bossent en groupe dans les salles de lecture parce que nous manquons de box de travail collaboratif. Alors qu'est-ce que ce sera dans un RU !!! A moins que nos jeunes ne préfèrent cotravailler dans le vacarme, c'est une question à garder à l'esprit.

Dans quels espaces ? Réhabiliter des usines désaffectées ? Elles sont souvent loin du centre-ville. Une grande surface commerciale déménagée en périphérie ? Ou pourquoi pas, des "Zones étudiants" dans les centres commerciaux. En tous cas plein d’endroits sans livre.

Du coup, qu'est-ce que les bibliothèques universitaires ont à voir là-dedans ? Quel est le propos sous-jacent ?

- Les personnels de bibliothèques seraient-ils convoqués dans ces lieux pour des permanences de conseils de recherche documentaire ???

- Ou des tuteurs étudiants "volontaires rémunérés bénévolement" ???

Qu'en serait-il de la surveillance dans des locaux administratifs ? Je n'aimerais pas que des étudiants s'installent dans mon lieu de travail quand je suis absente. Je les aime bien mais ils ne sont pas tous des modèles de savoir-vivre. Principe de réalité, pas jugement.
Super. C'est qui qui paye?? ??
Payer des vacataires bénévoles ? Quelle drôle d'idée.
"Notre société a besoin d'émancipation" prononce notre président. Il ne croit pas si bien dire : elle a grand besoin de s'émanciper de la finance. Et elle a grand besoin de services publics. Mais l'entend-il comme cela ?
Aujourd’hui dans le quartier REP où j’enseigne à Mont-de-Marsan la bibliothèque ( antenne de la Médiathèque) fermera ses portes définitivement...

Nous sommes nombreux à être consternés ... la mobilisation fut sans effet ...
je cherche à entrer en relation avec erik orsenna à propos des bibliothèques, ayant créé, il y a trois mois ABR, l'Association des Bibliothèques Rurales, qui agit, pour commencer, dans le sud de l'yonne et dans le nord de la nièvre. nous avons obtenu le soutien du ministère et du président de l'association des maires ruraux de france.
Ni la BnF, ni la BSI ne sont référencées dans les bibliothèques ouvrant le dimanche... pas très sérieux comme rapport, d'autant plus quand ce rapport compare Paris aux autres grandes villes du monde pour démontrer que les bibliothécaires Parisiens sont des "faignants"

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.