Le raton-laveur et la Bible ne cohabiteront pas au Tennessee

Nicolas Gary - 18.04.2015

Edition - International - Tennessee Bible - livre État - vote parlementaires


Après la Louisiane et le Mississippi, l'État du Tennessee était le troisième sur le sol américain à souhaiter faire de la Bible son livre officiel. Après la Louisiane et le Mississippi, l'État du Tennessee sera donc le troisième à voir l'idée de quelques parlementaires rejetée, et renvoyée dans les cordes. 

 

 

Animals in Harmony

L'honneur est sauf pour Mr Rakoon

Muhammad Ghouri, CC BY NC 2.0

 

 

Dans l'opposition, on décriait déjà l'idée : l'État dispose déjà de plusieurs symboles forts le caractérisant, comme le raton laveur, la salamandre, la noix et le poisson. Pour certains, faire des Saintes Écritures un vulgaire livre d'histoire, politiquement plus ou moins correct et parfois historiquement douteux, ne serait pas du meilleur goût. 

 

Ainsi, en dépit de l'approbation du comité de la House State Government, et une certaine adéquation avec l'agenda parlementaire, le projet de loi a finalement été tué dans l'œuf par le Sénat. Le Tennessean explique qu'en dépit de l'intérêt l'opposition des responsables républicains a mis un terme à tout cela, à 22 votes contre 9.

 

Grosso modo, le projet est donc mort le lendemain de son adoption par la première chambre. 

 

Rappelons que la Chambre et le Sénat avaient tout de même d'autres chats à fouetter, puisqu'ils ont validé le budget de l'État, de 33,8 milliards $, au cours de la semaine. Et selon certains, faire de la Bible un livre symbole du Tennessee n'était qu'« une distraction inutile », en regard de l'ensemble des impératifs parlementaires.