Le repreneur de la librairie Grangier se désiste

Clément Solym - 09.08.2012

Edition - Librairies - Librairie Grangier - Dijon - Repreneur


La librairie Grangier fermée le 16 mai dernier, devait imiter le phoenix et renaître de ses cendres (notre actualitté). Mais mauvaise nouvelle : le repreneur indépendant venu de l'Ouest, qui devait vider le stock et le réapprovisionner avec plus de références, a pris la dérobade.

 


Fausse joie donc, puisque le libraire repreneur s'est finalement désisté d'après le Bien Public, et c'est comme un arrière goût de vin jaune qui reste en travers de la george des 20 salariés de l'entreprise, recrutés depuis son ouverture il y a 9 ans.


Pourtant Christophe Fressy croyait en un retour de la librairie dijonnaise à la rentrée, comme il l'avait confié à ActuaLitté en mai dernier : « [...] oui, a priori, nous sommes rachetés, [...] Une très grosse librairie de l'Ouest de la France.» Mais le gros poisson a lâché l'hameçon.


Le nom du libraire, qui a préféré prendre le large, reste officiellement anonyme, même si ActuaLitté et ses lecteurs suspectaient qu'il soit breton. Pour quelle raisons avoir laissé tombé un mois avant la rentrée ?

 

Pas de plus amples détails sur le sujet. Mais si le repreneur ne veut plus racheter le fond Grangier, privilégiant un nouveau stock avec plus de références que la librairie n'en proposait auparavant, peut-être le projet s'est-il avéré trop ambitieux. En effet, 80 000 références pour 120 000 ouvrages au total, étaient annoncés au printemps.




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.