Le roman d'une strip-teaseuse jugé trop osé en librairie

Julien Helmlinger - 14.08.2013

Edition - International - Vikki Dark - The Trouble with Beauty - Waterstones


Vikki Dark, écrivaine et ancienne danseuse de pole-dance du célèbre club de Stringfellows, créature un brin fétichiste, est en colère contre l'incontournable chaîne de librairies britanniques. Elle reproche à l'enseigne d'avoir banni des rayons de Southend son deuxième livre, The Trouble With Beauty, un thriller érotique inspiré par la déferlante Fifty Shades of Grey, arguant selon elle qu'il était trop torride. Un registre littéraire qui a pourtant toutes les armes nécessaires pour dominer le marché.

 

Décision de bannissement étonnante dans la ville natale de l'auteure. Non seulement si l'on considère le succès commercial de la veine érotique sur le marché, mais également le fait que le roman en question se trouve à disposition sur les étagères d'autres boutiques de l'enseigne Waterstones.

 

Après avoir écoulé 4000 exemplaires de son premier ouvrage, Disturbia, l'écrivaine publie son nouveau thriller aux éditions Pegasus. Elle espère bien que celui-ci connaîtra le succès, mais voilà que le libraire de Southend joue l'insoumis et refuse son bouquin pour son caractère osé.

 

Pourtant, Vikki Dark assure : « Il n'est pas pire qu'un livre de Jackie Collins et beaucoup moins salace que Fifty Shades of Grey. [...] Le livre est plein d'humour et recèle seulementun couple de passages érotiques qui sont assez doux donc c'est vraiment décevant. »

 

Du côté du libraire, Larissa Procker, team manager événementiel, affirme que si un premier employé avait souhaité commercialiser le titre et avait même programmé une séance de dédicaces, en revanche, le manager se serait opposé à la vente. Pour ce dernier, le roman érotique ne répondrait pas à la demande des lecteurs de la localité. 

 

Larissa Procker ajoute : « Nous avons vendu le livre de Mlle Dark dans d'autres magasins plus grands comme Piccadilly et Nottingham, mais le magasin Southend est assez petit, et ne peut pas stocker tous les genres. »