Le Royaume-Uni et les USA sont devenus aveugles

Clément Solym - 29.08.2011

Edition - Société - edimbourg - cia - biographie


Michel Scheuer était à la tête de l’unité de la CIA dédiée à la traque de Ben Laden. Il a publié une biographie de celui qui fut l’homme le plus recherché de la planète. Pour lui, le printemps arabe a « enchanté » Al-Qaïda, en détruisant l’influence des services anglais et américains.


Selon l’ancien chef en dédicace au Salon International du Livre à Édimbourg: « Le printemps arabe est un désastre pour nous en terme de renseignement. Maintenant nous sommes aveugles à cause du printemps arabe et parce qu'il n'y a rien qui remplace la procédure d'extradition. »

 


Les pays arabes aident de moins en moins les services de renseignement des pays occidentaux : « L’aide que nous recevions des services égyptiens, un peu moins des tunisiens, mais certainement des Libanais, s’est asséchée. Soit qu’ils finissent par nous en vouloir lorsque nous faisons des coups pendables à leurs gouvernements, soit parce qu’ils ont pris peur, voir ont été incarcérés, voir pire. »
  

Le résultat est la myopie des services de renseignements. M. Scheuer réclame donc le retour des procédures d’extradition extraordinaires : « Les gens que nous détenons ont déjà donné toutes les informations que nous pouvions en tirer.  »  


Deux jours après son investiture, Obama avait ordonné l’arrêt de ce programme qui menait les supposés membres d’Al-Qaïda en ligne directe à Guantanamo ou dans d'autres camps d'« interrogation ». 

 
Pour modérer la ligne de M. Scheuer, on pourra rappeler qu’il n’est plus en fonction, et donc pas nécessairement à même de nous donner les évolutions du terrain. Par ailleurs, naïvement, il semble que ce n’est pas le rôle d’un chef des services secrets que de faire un compte-rendu public de ces évolutions.

(Via le Guardian)