Le second roman d'Alan Moore, Jerusalem, est terminé

Antoine Oury - 10.09.2014

Edition - International - Alan Moore roman - Jerusalem brouillon - un million de mots


L'explication à la barbe foisonnante du scénariste Alan Moore a peut-être été trouvée : l'écrivain planchait depuis plusieurs mois sur son second roman, et vient d'en achever la première mouture. Ce brouillon, explique sa fille Leah sur Facebook, cumule plus d'un million de mots, et doit désormais convaincre un éditeur courageux.

 


Alan Moore, I'll Be Your Mirror 2011, Alexandra Palace

Alan Moore, en 2011 (Loz Pycock, CC BY-SA 2.0)

 

 

Publier son roman ne devrait toutefois pas être trop difficile : mondialement célèbre pour ses scénarios de comics, Alan Moore est un des auteurs les plus reconnus en la matière. Des créations originales, comme Watchmen, V pour Vendetta ou Captain Britain, aux aventures des super héros, comme The Killing Joke (Batman) ou Whatever Happened to the Man of Tomorrow ? (Superman), ses histoires ont redéfini le genre.

 


 

Moore avait publié un précédent roman, Voice of the Fire, publié chez Calmann-Levy en 2008, traduit par Patrick Marcel sous le titre La Voix du feu. L'ouvrage se présentait comme une reconstruction à la fois imaginaire et historique de sa ville natale, Northampton. 12 histoires, en 12 chapitres, recréaient la vie de la ville, de -  40 000 av. J.-C. jusqu'à nos jours.

 

Jérusalem sera vraisemblablement du même acabit, puisqu'il sera de nouveau consacré à Northampton : « C'est un très gros livre, mais il se lit très bien », assurait-il avec malice dès 2008. Le projet de longue date s'appuie sur une théorie des Pythagoriciens, la récurrence.

 

Alan Moore travaille également sur The Moon and Serpent Bumper Book of Magic, avec Steve Moore (aucun lien de parenté) : une sorte de grimoire destiné à ceux qui veulent en savoir plus sur Glycon, une divinité-serpent de la Rome antique que l'écrivain déclare souvent vénérer.