Le Seigneur des Anneaux devenu machine à cash de l'éditeur grâce à Amazon

Camille Cado - 05.04.2019

Edition - Les maisons - série Le seigneur des anneaux - Tolkien Amazon prime série - HarperCollins Tolkien droits


C’est annoncé depuis 2017, Amazon produira une série tirée du Seigneur des Anneaux de J.R.R. Tolkien. Si cette adaptation fait partie des projets les plus attendus, elle est tout aussi enthousiasmante pour HarperCollins UK, l’ayant droit dans le monde anglo-saxon.

(photo d'illustration, renee.hawk CC BY-ND 2.0)


L’éditeur HarperCollins UK a affirmé avoir doublé ses bénéfices grâce à son accord avec Amazon pour produire une série tirée de l’œuvre de J.R.R. Tolkien. La vente des droits de production aurait en effet généré des bénéfices de 24,9 millions £ pour l’année 2018. 

Pour rappel, en novembre 2017, la firme de Jeff Bezos avait soufflé le contrat à Netflix et remporté pour 250 millions $ les droits d’exploitation de la trilogie culte de J.R.R. Tolkien. Le contrat implique aussi les ayants droit comme HarperCollins UK son éditeur et les studios de production New Line et sa société mère Warner Bros, propriétaires des films Le Seigneur des anneaux et du Hobbit

Amazon a annoncé pouvoir investir jusqu’à 1 milliard $ au total (soit plus de 850 millions €) pour la production des 5 saisons annoncées sur son service de vidéo Prime. Le projet devrait être un prequel qui se déroulerait dans le monde fictif de la Terre du Milieu, avant le premier tome de la trilogie, La communauté de l’anneau.

« L’augmentation de notre chiffre d’affaires a aussi contribué en partie à doubler notre bénéfice », a annoncé la maison d’édition dans un communiqué. « Cependant, le principal moteur a été notre accord avec Amazon. »

Harper Collins UK, qui a augmenté son chiffre d’affaires de près de 5 %, atteignant à ce jour 194,7 millions de £, a déclaré que cela était dû notamment à la grande popularité du livre audio, compensant ainsi le déclin de la vente d’ebooks. 

HarperCollins a acquis les droits sur l’œuvre de Tolkien en 1990, après les avoir rachetés aux éditions Allen & Unwin, les premiers ayants droit depuis 1936. 
 
Amazon avait révélé en mars dernier une carte inédite, pour le plus grand bonheur des fans de la saga, qui laissait entendre que la série s’intéresserait plutôt à la chute du royaume des hommes, Númenor. D'autres indices suivront, bien sûr...

Via The Guardian

Retrouver tous nos articles sur J.R.R. Tolkien


Commentaires
Un service très appréciable Prime Vidéo (en ce moment je regarde Monk + House + 30 Rock + Agent Carter + Hanna sur Prime Vidéo et Lucifer + Star Trek : Discovery + Arrow + BLack Lightning sur Netflix). C'est la raison Number 1 de mon abonnement Prime, Amazon va casser la baraque avec The Lord of the Rings.
Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.