Le site de fanfiction AO3 bloqué en Chine

Clara Vincent - 05.03.2020

Edition - International - fanfiction plateforme blocage - Archive of Our Own - fans création censure


Le week-end dernier, une décision des autorités chinoises a agité la communauté des fanfictions sur le réseau social Weibo. Le site américain AO3 (pour Archive of Our Own) est l'un des plus grands sites d'hébergement de fanfictions : il a fait l'objet d'un blocage par Pékin. Un contenu à caractère LGBT serait à l'origine de la décision. 

Pixabay License


Ouvert en 2009 par l’organisation américaine à but non lucratif Organization for Transformative Works (OTW), AO3 est aujourd’hui l’un des plus grands sites de fanfictions, ces récits créés par des fans et basés sur l'exploration de leurs œuvres fétiches. 

Le site compte à ce jour un réseau de près de 2,4 millions d’utilisateurs dans le monde, et rassemble plus de 5 000 000 créations littéraires de fans. En 2019, AO3 se voyait décerner le Prix Hugo dans la catégorie « travaux apparentés » qui récompense chaque année une œuvre de science-fiction ou de fantasy.

Or, l'un des contenus hébergés par le site de fanfiction n'était pas du goût des autorités chinoises. Ce dimanche 1er mars, les contributeurs d'AO3 signalaient en effet sur les réseaux sociaux Twitter et Weibo que leur site faisait l’objet d’un blocage en Chine. 
 


Sur le réseau social chinois Weibo, les administrateurs d'AO3 déclarent que le blocage « semble être dû à la déconnexion du fournisseur (china Unicom, Telecom, etc.) lors de la connexion du réseau local au réseau d’outre-mer. Nous ne savons pas si cela est provoqué par une brève interruption imprévue des services des fournisseurs ou à une restriction d’accès à long terme. » S'excusant auprès de leur communauté, ils affirment en outre n'avoir « aucun moyen de résoudre ce problème».

L’une des représentantes du site, Jess Hindes préside le comité des communications de l’OTW. Elle a assuré auprès de South China Morning Post ne pas avoir « été en contact avec, ni sollicitée par aucun organisme officiel en Chine ». Aussi jure-t-elle ne pas pouvoir déterminer à ce jour quand le service serait rétabli. Et de se montrer rassurante auprès des utilisateurs chinois d'AO3, garantissant malgré tout la conservation de l'ensemble des créations hébergées sur le site.  
 

Censure et intolérance 


Ce blocage d'AO3 agite depuis la communauté des fans chinois sur le réseau social Weibo. Parmi eux, nombreux sont ceux qui estiment que son origine est liée aux fans de l’acteur chinois Xiao Zhan. Ces derniers sont soupçonnés d'avoir dénoncé une fanfiction auprès des autorités chinoises qui met en scène l'acteur comme un travailleur de sexe et le dépeint en transsexuel. 

Des fans de Xiao Zhan s'étaient en effet insurgés contre cet écrit, l'accusant d'entacher l'image de l'acteur. Le blocage d'AO3 découlerait alors d'un contenu pointé auprès de l' Administration chinoise du Cyberespace (CAC) comme relevant de la « prostitution et contenu pornographique ».

« La Chine a réussi à habituer les gens à l’autocensure au cours de la dernière décennie et à utiliser les pouvoirs publics pour éliminer ceux qui ont des opinions différentes. L’idée est profondément enracinée dans la tête de tout le monde », écrivait un utilisateur de AO3, Frunzzi, sur Weibo. 

Derrière cette terminologie, les communautés LGBT ont plusieurs fois fait les frais de censure de la part des autorités. Pour preuve, en août 2019, l'enquête menée par le Bureau national pour la lutte contre les publications pornographiques et illégales à l'encontre de librairies en ligne, qui visait des publications évoquant des relations homosexuelles.  

Outre que cette décision soit un exemple de plus du contrôle exercé par la Chine sur les médias en ligne, notons par ailleurs que ce blocage intervient au moment même où entrait en vigueur, ce 1er mars, une nouvelle loi des règles Internet (consultable à cette adresse) durcissant davantage les mesures d'encadrement du gouvernement.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.