medias

Le Stock fait sortir Virginia Woolf de sa tanière

Clément Solym - 09.04.2008

Edition - Les maisons - Virginia - Woolf - Stock


Deux livres consacrés à l'auteure britannique paraissent en effet aujourd'hui chez Stock. Consacrés, mais surtout consacrant son oeuvre et son travail puisqu'il s'agit de Journal d'adolescence, retraçant les années 1897 à 1909 (504 pages, 26 €). « Je m’efforcerai d’être un serviteur honnête, soucieux de rassembler la matière susceptible d’être utile, par la suite, à une main plus experte – ou bien d’évoquer des tableaux plus achevés », y écrit-elle avec sérieux.



Le second fera un bond dans le temps pour nous plonger dans le Journal intégral 1915-1941 (39 €). 1915, c'est la date de parution de La traversée des apparences, premier roman qui rencontrera un succès auprès du public comme de la critique. Volume conséquent de 1560 pages, ce journal retrace les réflexions et les humeurs de celle qui s'est installée dans le paysage littéraire comme une figure incontournable. La féministe ressort autant que l'Anglaise, mais autant ne pas trop en dire : vous trouverez dans au fil de ces deux volumes toute l'histoire d'une femme tourmentée qui finira par se suicider, « parce que c'est ce qu'il y a de mieux à faire ».

Tous deux sont donc publiés chez Stock.


Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.