Le street artist Banksy vole au secours des bibliothèques de Bristol

Antoine Oury - 04.07.2018

Edition - Bibliothèques - street artist Banksy - Banksy bibliothèques Bristol - fermeture bibliothèques


Le très mystérieux street artist Banksy, un des artistes les plus cotés du monde, pourrait intervenir pour empêcher la fermeture de 17 bibliothèques dans la ville de Bristol, au Royaume-Uni. Le maire de la ville, Marvin Rees, envisageait en effet de supprimer 1,4 million £ du budget des bibliothèques pour tenter de colmater le déficit de Bristol, mettant dans la balance le fonctionnement de 17 établissements.


Banksy defaced
(Matt Brown, CC BY 2.0)


 

C'est lors du conseil municipal du 3 juillet que la maire de la ville de Bristol, Marvin Rees, a révélé que le street artist Banksy pourrait venir en aide aux finances municipales pour assurer le fonctionnement de 17 des 27 bibliothèques de Bristol. « Une personne très célèbre originaire de Bristol nous a écrit et nous a demandé quels étaient les obstacles et ce dont nous avions besoin, en tant que municipalité, pour les surmonter, et cette personne était Banksy », a révélé le maire Marvin Rees.

 

L'élu a rapidement précisé qu'il ne s'agissait là que d'une conversation, et que rien n'était signé pour le moment. A priori, un soutien financier aurait été évoqué, Banksy n'étant pas le seul personnage médiatique à s'être manifesté, a-t-on expliqué au cours du conseil municipal.

 

Dans le cas où le soutien financier ne se concrétiserait pas, une partie des bibliothèques de Bristol seraient sans doute gérées par des bénévoles, un schéma récurrent outre-Manche, où les coupes budgétaires des municipalités ont conduit à de nombreuses fermetures d'établissements. Seul l'engagement des communautés a permis de maintenir certaines bibliothèques ouvertes, avec des moyens considérablement réduits et un service public entaillé.

 

L'adjointe chargée des communautés, Asher Craig, a assuré que les 17 bibliothèques resteraient ouvertes le temps que les négociations avec les communautés et que l'organisation se mette en place.

 

Une Cosette désolée par la situation des
migrants à Calais, signée Banksy

 

L'objectif de la municipalité et sa justification pour les coupes dans les budgets se trouvent dans la résorption du déficit de la ville, estimé à 108 millions £, d'ici 2023. Fin juin, le maire de Bristol a assuré que les coupes n'auraient pas lieu avant 2020, la prochaine échéance électorale pour la gestion de la ville... Dans l'hypothèse où il serait réélu, le couperet devrait toutefois tomber...

via Bristol Post




Commentaires

Pas de commentaires

Poster un commentaire

 

grin LOL cheese smile wink smirk rolleyes confused surprised big surprise tongue laugh tongue rolleye tongue wink raspberry blank stare long face ohh grrr gulp oh oh downer red face sick shut eye hmmm mad angry zipper kiss shock cool smile cool smirk cool grin cool hmm cool mad cool cheese vampire snake exclaim question

Vous répondez au commentaire de

Cliquez ici pour ne plus répondre à ce commentaire

* Laisser vide pour ne pas reçevoir de notification par email de nouveaux commentaires.