Le Syndicat du polar à la rescousse des bibliothèques

Clément Solym - 11.05.2011

Edition - Bibliothèques - polar - sauver - bibliothèque


Outre-Manche, sauver les bibliothèques, c'est devenu une mission d'intérêt public, et tout le monde s'y met. C'est à cette fin que la très sobre Crime Writers' Association a lancé une campagne de soutien aux établissements, alors que leur avenir s'assombrit plus encore.

Pölardeux de tous poils et de toutes pages, unissez-vous : pour sauver les bibliothèques anglaises en proie aux restrictions budgétaires les plus drastiques, la CWA vient de mettre en place une campagne de sensibilisation.


Parce que les bibliothèques sont des lieux qui permettent aussi aux auteurs de vivre, l'Association, il faut éviter qu'elles ne ferment, ne réduisent le personnel qui y travaille ni diminuent leurs investissements dans l'achat de livres. D'ailleurs, le polar, c'est le genre le plus emprunté dans les établissements anglais.

Pour Peter James, le président de la CWA, il ne suffit pas de se mobiliser pour s'opposer à la fermeture des bibliothèques. « Nous voulons faire plus, offrir une aide concrète aux bibliothèques dans ces heures difficiles, d'où notre programme d'initiatives visant à accroître leur visibilité. »

Cette campagne consiste à promouvoir au maximum les établissements, qui font face à des coupures de budget au niveau local de 29 % sur quatre ans. Mais avec 300 millions de visiteurs sur l'année 2009/2010, il est primordial de leur donner plus de place encore. La Semaine nationale de la littérature policière, du 13 au 19 juin, aura cette vocation que de drainer du public dans ces lieux.

Pour les faire découvrir...

Voir le site de l'association http://www.thecwa.co.uk/