medias

Le syndicat Verdi menace les livraisons d'Amazon pour Noël

Clément Solym - 08.10.2013

Edition - Economie - Amazon - grèves - livraisons de colis


La grève qui sévit dans les entrepôts allemands d'Amazon pourrait avoir de fâcheuses conséquences pour la période des fêtes de fin d'années. Et bien entendu, impacter la livraison des clients, durant une période cruciale du commerce. Les deux centres logistiques allemands de Bad Hersfeld et Leipzig avaient amorcé une grève mi-septembre, et le combat continue.

 

 

Quoi, ma gueule, qu'est-ce qu'elle a ma gueule ?

 

 

Selon Heiner Reiman, du syndicat Verdi, qui prenait la parole au nom de l'ensemble des employés de l'entrepôt, la menace est claire : « Si j'étais Amazon, je ne m'attendrais pas à pouvoir réaliser toutes les livraisons des clients dans les temps pour Noël. » 

 

Le syndicat affronte les représentants européens de la société américaine pour obtenir que le personnel sous placé sous la convention collective de la vente par correspondance et de l'industrie de la vente au détail. Cela permettrait de revaloriser les salaires. 

 

Cependant, Amazon persiste à soutenir que les employés des entrepôts sont des travailleurs de la logistique, et que leur rémunération est calculée en conséquence. « Les descriptions de poste pour le personnel sont typiques de l'industrie de la logistique, comme le stockage, l'emballage et l'expédition de marchandise », se défend-on.

 

Pour l'heure, assurent les représentants d'Amazon à Reuters UK, les différentes grèves n'ont pas affecté le bon déroulement des livraisons. Le syndicat Verdi, sur de lui, a averti - charitablement, étant donné les circonstances - qu'un appel à la grève aurait des conséquences plus importantes et que seules « des négociations sérieuses » seraient en mesure d'empêcher les grèves d'arriver. 

 

Jusqu'à maintenant le syndicat n'avait organisé que des grèves ponctuelles et courtes, pour contraindre Amazon à s'asseoir à la table des négociations.