medias

Le TGI condamne le Nouvel Obs : Peter Handke diffamé

Clément Solym - 11.12.2007

Edition - Justice - Handke - Milosevic - TGI


Récapitulation des faits : Slobodan Milosevic fut enterré le 18 mars 2006. Cet homme aura vaillamment lutté pour les droits des peuples à se soumettre à un despote... Le Nouvel Obs avait alors, dans son édition du 6 avril 2006 observé que le dramaturge autrichien, Peter Handke, justement, alors présent aux obsèques, avait été « fidèle au Boucher des Balkans et à sa propre position révisionniste »

Pas content pour le coup, Peter attaquait pèle-mêle l'hebdomadaire, le directeur de la publication arguant de « deux imputations diffamatoires, celle d'avoir une position révisionniste et celle d'approuver le massacre de Srebrenica et d'autres crimes dits de purification ethnique ».

Le TGI n'aura pas donné raison au dramaturge sur le premier point, puisque « révisionniste » n'était employé que « dans le contexte historique de l'éclatement de l'ex-Yougoslavie, et donc sans lien avec les crimes condamnés par le tribunal de Nuremberg ». La 17e chambre, il faut entendre qu'il s'agit « le sens plus général de remise en cause -révision- d'une doctrine politique dogmatiquement fixée ».

Critiqué déjà pour ses Peter Handke aura eu cependant raison sur le second point, « contraire à l'honneur ». Nulle possibilité de se baser sur la bonne foi, « la journaliste ne pouvait affirmer, sur la seule base de la présence, incontestée, de Peter Handke aux obsèques de Slobodan Milosevic que celui-là approuvait les massacres reprochés à celui-ci ». Dans son numéro d'avril, le Nouvel Obs avait également imputé à la présence de Peter « », ce que le tribunal n'a pas reconnu.

En guise de punition, le Nouvel Obs et Claude Perdriel paieront un euro symbolique de dommages et intérêts accompagné de 2500 euros pour les frais engagés.

Pour approfondir

Editeur : Fayard
Genre : pamphlets...
Total pages :
Traducteur :
ISBN : 9782213666440

Raison de plus !

Najat Vallaud Belkacem est entrée en politique, au lendemain du 21 avril 2002. Séisme politique s¿il en est qui a vu surgir au second tour de l¿élection présidentielle le visage de Jean-Marie Le Pen. Elle s¿est sentie pour une part " responsable ", comme nombre de jeunes de sa génération, de cette " débâcle démocratique ".

J'achète ce livre grand format à 15 €