Le théorème inédit de Pascal, découvert à la BnF

Clément Solym - 14.09.2010

Edition - Société - pascal - philosophe - theoreme


Le grand découvreur d'un manuscrit inédit du philosophe janséniste, Pascal, avait fait grand bruit fin août, en présentant un texte qui était resté caché à la BnF.

Dominique Descotes avait dévoilé ce texte, alors qu'il travaillait à la numérisation d'un manuscrit. Il faut tout simplement penser que, comme n’importe quel brillant mathématicien, Pascal n’hésitait pas à poser quelques équations sur tous les papiers qu’il trouvait à sa disposition, expliquions-nous voilà deux semaines.

Interrogé par nos confrères du Parisien, le chercheur de l'université, bien nommée, Blaise Pascal, de Clermont-Ferrand, a détaillé un peu plus sa découverte. « C'est une feuille abîmée, de forme bizarre, en partie découpée. En haut à gauche, un dessin, puis des sommes de surfaces. Il manque une partie de l'énoncé du théorème. »


Scientifiquement, le théorème découvert n'apporte pas grand-chose, mais il s'agit surtout d'un point de vue historique que les chercheurs vont s'en donner à coeur joie. Les notes manuscrites de première main de Pascal sont suffisamment rares pour susciter l'émoi.

Ces derniers pourront d'ailleurs accéder à une version numérique des Pensées, pour le 350e anniversaire de la mort du philosophe - dans deux ans, donc, Pascal est mort en 1662.

Selon Dominique Descotes : « Le papier, plutôt cher à l'époque, a été réutilisé. Il comporte sur un côté des notes qui ont servi à Pascal dans la préparation des Provinciales, et de l'autre ce théorème de géométrie en relation avec ses travaux sur la roulette ou cycloïde. »